Show Less
Restricted access

La traversée électrique des Pyrénées

Histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne

Series:

Renan Viguié

Cet ouvrage retrace l’histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne de l’entre-deux-guerres à nos jours. Pour la première fois, le passage du courant à travers une frontière fait l’objet d’un travail sur la longue durée, à la fois minutieux et synthétique.
À partir des archives EDF, des rapports techniques ou encore de la presse locale, l’auteur questionne l’évolution des représentations, partagées entre une mystique de l’interconnexion et la montée en puissance d’oppositions cherchant à promouvoir un autre modèle de développement régional, des modes de production de l’électricité différents et de nouveaux processus de décision.
En mettant au jour une trajectoire qui est loin d’être linéaire, où la connexion entre les réseaux n’est donc ni une évidence, ni une fatalité, et encore moins le résultat d’un processus logique et naturel, il pose un jalon important dans l’histoire contestée de la construction électrique de l’Europe.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 1. L’interconnexion redécouvre les échecs

Extract

← 114 | 115 → CHAPITRE 1

À la fin des années 1980, rien ne laisse à penser que l’interconnexion va entrer dans une nouvelle phase d’échecs et de déconvenues. Les Pyrénées ne sont plus un obstacle technique et les ingénieurs savent construire des lignes dans les montagnes. Les acteurs espagnols sont bien identifiés et EDF les rencontre régulièrement. On est alors bien loin du contexte de l’entre-deux-guerres, lorsque l’UPEPO tentait en vain d’interconnecter son réseau à celui des entreprises électriques catalanes ou basques. Pourtant, comme dans les années 1920 et 1930, l’interconnexion ne se réalise pas, malgré la multiplication des projets. Ce retour des échecs met en scène de nouveaux acteurs qui contestent les lignes THT qu’elles soient internationales ou non. On les retrouve dans d’autres régions, concernant d’autres ouvrages. Ils sont capables de s’opposer au projet et de les faire annuler. La ligne Cazaril-Aragon est l’une des premières grandes oppositions au réseau électrique et une première victoire qui fait date dans l’histoire des interconnexions entre la France et l’Espagne. C’est lors de ce projet qu’EDF découvre une mobilisation qui sans être totalement inédite, prend alors une ampleur jamais entrevue.

Afin de relancer une coopération qui s’essouffle, une nouvelle ligne est rapidement envisagée dans les années 1970. Le projet est plus précisément défini dans les années 1980 : il s’agit d’une ligne 380 kV qui doit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.