Show Less
Restricted access

La traversée électrique des Pyrénées

Histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne

Series:

Renan Viguié

Cet ouvrage retrace l’histoire de l’interconnexion entre la France et l’Espagne de l’entre-deux-guerres à nos jours. Pour la première fois, le passage du courant à travers une frontière fait l’objet d’un travail sur la longue durée, à la fois minutieux et synthétique.
À partir des archives EDF, des rapports techniques ou encore de la presse locale, l’auteur questionne l’évolution des représentations, partagées entre une mystique de l’interconnexion et la montée en puissance d’oppositions cherchant à promouvoir un autre modèle de développement régional, des modes de production de l’électricité différents et de nouveaux processus de décision.
En mettant au jour une trajectoire qui est loin d’être linéaire, où la connexion entre les réseaux n’est donc ni une évidence, ni une fatalité, et encore moins le résultat d’un processus logique et naturel, il pose un jalon important dans l’histoire contestée de la construction électrique de l’Europe.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Quand David devient Goliath : l’établissement d’un nouveau rapport de force

Extract

← 134 | 135 → CHAPITRE 2

Les mouvements contre les lignes électriques existent évidemment avant Cazaril-Aragon. En 1951, la direction de l’architecture du ministère de l’Éducation nationale réagit vivement à la construction d’une ligne 110 kV entre Hendaye et Mouguerre, dans le Pays basque. Plusieurs préconisations sont rappelées à EDF, et l’on met en garde l’entreprise publique « contre les répercussions possibles de cette construction étant donné l’intérêt pittoresque de la région traversée »1. Cependant, la liaison est réalisée sans réellement tenir compte de cet avis et les populations du pays de Labourt n’ont d’autre choix que de voir s’élever les pylônes. Pourtant, les opposants avaient fait connaître leur vive émotion face au projet à travers plusieurs interventions dans la presse, mais il est encore trop tôt pour que des considérations esthétiques puissent freiner, voire modifier la construction d’une ligne électrique. Si ces contestations sont anciennes, elles ont énormément évolué : d’abord dans leur ampleur, mais aussi dans les moyens d’action, les appuis politiques et les argumentaires développés. Surtout, elles trouvent un écho sans précédent dans les régions concernées et parviennent à repousser et faire évoluer les projets.

Le combat contre la ligne est avant tout un moyen de défendre le paysage pyrénéen, mais il serait cependant réducteur de vouloir le réduire à ce seul engagement. C’est parfois l’image que l’on veut en donner....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.