Show Less
Restricted access

Le multiculturalisme et la reconfiguration de l’unité et de la diversité dans les démocraties contemporaines

Series:

Jorge Cagiao y Conde and Alfredo Gómez Muller

Le débat sur le multiculturalisme, qui a accompagné pendant les quatre dernières décennies la mise en place des premières politiques multiculturalistes dans les démocraties libérales avancées, a modifié profondément notre manière de percevoir la culture et la diversité culturelle. Nos sociétés auraient ainsi pris conscience du pluralisme culturel qui les traverse, et seraient devenues plus sensibles aux injustices faites aux minorités nationales et culturelles au nom d’une certaine idnom d’une certaine idée de la nation, de la démocratie, de la liberté ou de l’égalité. Pourtant, le multiculturalisme est loin de faire l’unanimité aujourd’hui ; selon certains diagnostics, il serait même en crise.
Le présent ouvrage propose un bilan critique du multiculturalisme, tant au niveau des réalisations des politiques multiculturalistes que de ses apports théoriques au débat sur la diversité et sur l’unité en démocratie. Les conclusions des auteurs sur les trois axes privilégiés dans ce livre (fédéralisme et pluralisme national ; critiques de l’universalité ; reconnaissance du pluralisme linguistique) sont contrastées mais permettent de dresser un tableau clair et nuancé des apports et des limites du multiculturalisme dans les démocraties libérales.
Show Summary Details
Restricted access

Multiculturalisme canadien, interculturalisme québécois et fédéralisme multinational (Alain-G. Gagnon)

Extract

Alain-G. GAGNON

Université du Québec à MontréalChaire de recherche du Canada en Études québécoises et canadiennes

Le présent projet collectif portant sur le multiculturalisme et la reconfiguration contemporaine de la dyade diversité/unité, lancé par Jorge Cagiao y Conde et par Alfredo Gómez-Muller, est à la fois emballant et préoccupant. Emballant parce qu’enfin des auteurs aussi chevronnés que Étienne Balibar et Ramón Máiz acceptent de s’associer à la mise en examen de ces concepts. Préoccupant parce qu’après avoir été inondé d’essais plus brillants les uns que les autres depuis la parution des premiers écrits de Charles Taylor et de Will Kymlicka sur le sujet, plusieurs auteurs et personnalités politiques remettent en question l’importance de ces outils de gestion de la diversité pour les sociétés contemporaines. Viennent spontanément à l’esprit d’anciens chefs d’État et de gouvernement comme Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ou encore David Cameron, l’actuel premier ministre britannique.

Au niveau international, on a pu noter un intérêt de plus en plus faible ces dernières années de la part des décideurs à l’égard de la diversité profonde en tant que paradigme porteur pour la gestion du pluralisme communautaire. Aussi le Conseil de l’Europe a-t-il opté pour le concept du Vivre ensemble dans l’égale dignité (2008) alors que précédemment le Conseil s’était efforcé de vanter les mérites sous-tendant le multiculturalisme. Ce d...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.