Show Less
Restricted access

Le multiculturalisme et la reconfiguration de l’unité et de la diversité dans les démocraties contemporaines

Series:

Edited By Jorge Cagiao y Conde and Alfredo Gómez Muller

Le débat sur le multiculturalisme, qui a accompagné pendant les quatre dernières décennies la mise en place des premières politiques multiculturalistes dans les démocraties libérales avancées, a modifié profondément notre manière de percevoir la culture et la diversité culturelle. Nos sociétés auraient ainsi pris conscience du pluralisme culturel qui les traverse, et seraient devenues plus sensibles aux injustices faites aux minorités nationales et culturelles au nom d’une certaine idnom d’une certaine idée de la nation, de la démocratie, de la liberté ou de l’égalité. Pourtant, le multiculturalisme est loin de faire l’unanimité aujourd’hui ; selon certains diagnostics, il serait même en crise.
Le présent ouvrage propose un bilan critique du multiculturalisme, tant au niveau des réalisations des politiques multiculturalistes que de ses apports théoriques au débat sur la diversité et sur l’unité en démocratie. Les conclusions des auteurs sur les trois axes privilégiés dans ce livre (fédéralisme et pluralisme national ; critiques de l’universalité ; reconnaissance du pluralisme linguistique) sont contrastées mais permettent de dresser un tableau clair et nuancé des apports et des limites du multiculturalisme dans les démocraties libérales.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusion (Jorge Cagiao y Conde)

← 292 | 293 → Conclusion

Extract

Jorge CAGIAO y CONDE

Le débat multiculturaliste qui a eu lieu ces 40 dernières années, essentiellement dans les démocraties libérales avancées, a modifié considérablement notre perception de la culture et nous a aidés à comprendre les injustices commises envers les minorités culturelles au nom d’une certaine idée de la démocratie, de la liberté ou de l’égalité. Les questions que le multiculturalisme a soulevées à la fin du siècle dernier n’étaient en réalité pas nouvelles, mais c’est bien lui qui, au cours de l’intense débat entre libéraux individualistes et communautariens, initié et poursuivi autour de l’œuvre clef de John Rawls (Théorie de la Justice), et dont certaines contributions de cet ouvrage retracent fort bien les évolutions fondamentales, a réussi à ouvrir une brèche dans la forteresse des principes, normes et croyances que nos démocraties libérales assumaient sans complexes et imposaient aux minorités culturelles depuis deux siècles. En effet, nous ne pensons plus aujourd’hui la culture et la diversité culturelle comme nous les pensions il y a 40 ans. Notre perception de la différence culturelle, linguistique ou religieuse a changé, et nous sommes aujourd’hui indéniablement moins hostiles à la reconnaissance de la valeur à la fois de la culture et de la diversité culturelle en démocratie, mieux armés et éduqués pour vivre ensemble dans cette diversité qui définit nos sociétés.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.