Show Less
Restricted access

La Grande Guerre en musique

Vie et création musicales en France pendant la Première Guerre mondiale

Series:

Edited By Florence Doé de Maindreville and Stéphan Etcharry

Qu’elle permette d’oublier les horreurs vécues, de donner du courage aux soldats et à leur famille, de souder une nation face à l’ennemi, d’accompagner la mémoire des disparus et de réconforter les survivants, la musique a occupé une place importante durant la Grande Guerre. Inscrit dans une dynamique de recherche scientifique, ce livre propose des enquêtes originales sur la vie musicale au front et à l’arrière. Centré sur la création artistique, il apporte des éclairages inédits, notamment sur la façon dont les compositeurs et les interprètes ont vécu leur art dans un moment aussi critique de l’histoire, et soulève de nombreuses questions : quelles sont les motivations des musiciens à poursuivre leur activité dans un contexte aussi dramatique ? La musique est-elle vécue comme engagement offensif ou comme échappatoire ? Comment les musiciens sont-ils perçus au front par les autres soldats ? Comment les compositeurs, à l’avant comme à l’arrière, se positionnent-ils face à la création ? Voici quelques-unes des questions qui traversent ce livre, lequel, au fil des chapitres consacrés tour à tour à des acteurs plus ou moins célèbres du monde artistique, à des œuvres, au problème de l’édition ou encore à la vie culturelle à Paris et en province, trame un panorama musical de cette France en guerre.
Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract



C’est à Sylvie Douche et Philippe Cathé, tous deux enseignants-chercheurs à l’université Paris-Sorbonne, que nous devons l’origine du présent ouvrage. En effet, ils nous ont offert l’opportunité de co-organiser, dans le cadre des journées scientifiques en Sorbonne, la « 5e Petite Biennale de Musique Française » consacrée à la création musicale pendant la Grande Guerre, qui a permis d’enclencher la réflexion sur cette thématique. Ils nous ont ensuite encouragés durant toutes les étapes de ce projet.

C’est aussi avec beaucoup de gratitude que nous avons reçu le soutien d’Annette Becker, professeure en histoire à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et membre senior de l’Institut universitaire de France qui nous a fait l’honneur d’écrire l’avant-propos de cet ouvrage.

Henry Vanhulst, directeur de la collection « Études de Musicologie/ Musicological Studies » chez P.I.E. Peter Lang, et ses collaborateurs, Émilie Menz, David Branders et Alice de Patoul ont accueilli avec enthousiasme ce projet et se sont montrés toujours disponibles et à l’écoute pendant toute son élaboration.

Cet ouvrage n’aurait pas vu le jour sans le soutien inconditionnel de notre Centre d’Études et de Recherche en Histoire Culturelle de l’université de Reims Champagne-Ardenne (CERHIC, EA 2616), de sa directrice Isabelle Heullant-Donat et de Marie-Hélène Morell, de Jean-François Boulanger, doyen de l’U.F.R. Lettres et Sciences Humaines, de la ville de Reims, de la mission centenaire 14–18, de l’Institut universitaire de France et de l’association Musiciens entre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.