Show Less
Restricted access

L’égalité au nom du marché ?

Émergence et démantèlement de la politique européenne d’égalité entre les hommes et les femmes

Series:

Sophie Jacquot

L’Union européenne est considérée comme un des systèmes politiques les plus progressistes du monde en ce qui concerne la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. La politique européenne visant à lutter contre les inégalités de genre est souvent considérée comme « exceptionnelle ».
Pendant près de quatre décennies, l’Union européenne a imposé aux États membres un ensemble de normes et de valeurs plus élevées que celles qui ont cours dans la plupart des pays et offert un environnement particulièrement accueillant aux mobilisations féministes. Cependant, depuis la fin des années 2000, l’Union et ses États membres font face à une grave et durable crise économique et budgétaire.
Dans ce nouveau contexte, le régime de genre de l’Union européenne est-il toujours un des plus avancés du monde ? Le système politique européen offre-t-il encore un espace privilégié pour mener une politique ambitieuse de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ?
Basé sur une enquête de plus de dix ans, cet ouvrage présente une lecture des transformations de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes sur le long-terme, analyse les mécanismes de construction, de consolidation puis de déconstruction de l’« exceptionnalité » de l’action européenne dans ce domaine et s’interroge sur les effets de son démantèlement en cours.
Show Summary Details
Restricted access

5. Lisbonne, et après : une politique en crise

Extract



Introduction

« C’est sûr que l’on n’est pas dans une période faste de l’égalité »1.

Comme dans la citation qui précède, sans doute la litote est-elle la figure la plus adaptée afin de décrire les transformations les plus récentes de l’action publique européenne en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, marquée par l’impact de la crise économique et politique que traverse l’Union européenne depuis la fin des années 2000. Audelà de la justesse des figures rhétoriques, cette politique se retrouve en effet confrontée aux effets de cette période d’austérité et à ce que Peter Gourevitch a désigné comme « politics in hard times »2. En ces « temps difficiles », la politique européenne d’égalité, en tout cas telle qu’elle a été conçue et dont les canons ont été établis dès les années 1980, tend à s’effriter progressivement et à prendre une forme plus subsidiaire, au sens communautaire du terme, recentrée sur certains instruments juridiques et sur des activités plus ponctuelles et plus ciblées. Avant de renaître sous une autre forme ou de disparaître définitivement ?

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.