Show Less
Restricted access

Documents diplomatiques français

1949 – Tome I (1er janvier – 30 juin)

Series:

Edited By Ministère des Affaires étrangères

Une grande affaire du premier semestre 1949 est le Pacte atlantique. Parallèlement la mise sur pied de l’Allemagne occidentale bat son plein, autour de la question de la « Loi fondamentale » de la future RFA. Les deux dossiers sont étroitement liés ; la France doit définitivement revoir sa politique allemande, mais on admet désormais que la priorité, c’est la résistance face à l’URSS  ; il faut empêcher celle-ci d’utiliser l’Allemagne. Le but n’est plus de morceler l’Allemagne, mais de l’incorporer dans un système de sécurité occidental.
Autre grand souci : l’Indochine. On suit les négociations complexes avec l’empereur Bao Dai. On parvient cependant aux accords du 8 mars 1949. Paris se montre très restrictif et frileux. Mais on s’inquiète des répercussions en Indochine de la défaite de Tchang Kai Tchek face aux communistes chinois. Cependant les États-Unis commencent, en raison de cette inquiétude, à mieux comprendre la position française à l’égard du problème indochinois. Décidément la politique extérieure française entre dans une nouvelle phase.
Show Summary Details
Restricted access

127. M. Bonnet, Ambassadeur de France à Washington, à M. Schuman, Ministre des Affaires étrangères

Extract

M. BONNET, AMBASSADEUR DE FRANCE À WASHINGTON,

       À M. SCHUMAN, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES1.

D. n° 868.

Washington, 2 mars 1949.

Par dépêche nº 694 du 21 février2, j’avais exposé au Département l’état des travaux du Congrès et les raisons pour lesquelles l’ensemble du programme énoncé par le Président au début de janvier n’a pas jusqu’ici été entériné au Capitole. Ces lenteurs ont amené le Président à intervenir personnellement et avec la manière directe qu’il affectionne. Dans un discours prononcé le 24 février à l’occasion du traditionnel Jefferson Jackson Day Dinner, il a invité sans ambages le Congrès à s’activer pour mettre en application le programme de l’Administration qui, a-t-il souligné, est celui qu’il avait proposé avant les élections ; le résultat de ces dernières a démontré que le peuple américain approuve ce programme et lui a donné mandat de le mettre en œuvre.

En des termes rappelant ceux de sa campagne électorale, le Président a attaqué violemment « les intérêts qui persistent à combattre les démocrates comme s’ils n’avaient jamais entendu parler de ce qui s’est passé le 2 novembre… Dans les couloirs du ministère et du Congrès, dans les pages des journaux, dans les articles des commentateurs qu’ils tiennent sous leur contrôle, ils cherchent à déformer les mesures réclamées par le peuple. Ils essayent d’effrayer les gens avec le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.