Show Less
Restricted access

Principes d’économie de l’innovation

Series:

Edited By Sophie Boutillier, Joëlle Forest, Delphine Gallaud, Blandine Laperche, Réseau de Recherche sur l'innovation, Corinne Tanguy and Leïla Temri

L’innovation ou l’introduction de toutes sortes de nouveautés dans l’économie, devient un réel sujet d’étude dans la seconde partie du 20 e siècle et, à partir des années 1970, s’immisce dans les cursus universitaires d’économie, de management, de sociologie, d’ingénierie, etc. L’innovation constitue l’intersection de trois thématiques clés : la croissance, le changement technique, l’évolution du comportement et des performances des entreprises et des organismes publics.
Ce livre présente les derniers travaux en économie et en management de l’innovation et combine l’analyse théorique avec la description de différentes réalités saillantes extraites du monde des affaires, de la science, de la technologie et des institutions. Il présente une vision élargie de l’innovation fondée sur l’étude des acteurs de l’innovation (entrepreneurs, entreprises, État, institutions financières, laboratoires de recherche, etc.), sur l’analyse des mésosystèmes d’innovation (réseaux, secteurs, territoires) et sur les fondements des politiques publiques de l’innovation.
Les auteurs traitent de manière didactique, sous un regard historique et prospectiviste, les problématiques liées aux enjeux (risques et opportunités) de la mutation des modes actuels de production, de consommation et d’organisation de l’activité économique et sociale.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 29. Le soutien apporté aux petites entreprises innovantes. Le poids du contexte institutionnel (Christian Poncet)

Extract

← 414 | 415 → CHAPITRE 29

Le soutien apporté aux petites entreprises innovantes

Le poids du contexte institutionnel

Christian PONCET

Introduction

En admettant que les petites entreprises renferment dans de nombreux domaines un très fort potentiel d’innovation, la question de la relation entre le contexte institutionnel et les dynamiques d’innovation se focalise sur le soutien apporté à ces firmes. Pour l’entreprise, l’engagement dans un processus d’innovation conduit à immobiliser des fonds dont la rentabilité, voire le recouvrement, se trouvent soumis à des aléas techniques ou commerciaux plus ou moins bien identifiés, plus ou moins bien maîtrisés. L’aboutissement du processus dépend de la capacité de la firme à disposer de fonds suffisants, à gérer efficacement les capitaux engagés, et à maîtriser les aspects techniques et commerciaux liés à cette innovation. Or, plus la taille de la firme diminue, moins elle dispose de moyens (en propre ou par des prêts bancaires) pour mener à bien ces opérations, et donc plus elle va dépendre d’intervenants extérieurs. Par conséquent, la dynamique d’innovation portée par les petites entreprises dépend d’un environnement, dont les caractéristiques (juridiques, académiques, politiques, financières ou sociales) pèsent fortement sur ses capacités à mobiliser les moyens (techniques, financiers, humains, etc.) nécessaires. La première partie de cette présentation se veut essentiellement taxonomique, et se propose d’établir des typologies environnementales qui conditionnent les diverses modalités de soutien aux...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.