Show Less
Restricted access

Cixous Party/«Partie» de Cixous

Edited By Marie-Dominique Garnier and Joana Maso

Partie, depuis 1974, est resté, non pas lettre morte, mais lettre tue, accueillie par un silence de presque quarante ans – alors que l’une de ses voisines, Finnegans Wake, bruisse et fait parler d’elle. Certains textes, comme certains vins, grandissent à l’ombre de vastes foudres – sous voile. Quel étrange voile a maintenu ce texte (et, en partie, l’œuvre immense à laquelle elle a servi de laboratoire et de chambre d’échos) à l’écart des chemins de la lecture ? Selon Jacques Derrida l’œuvre d’Hélène Cixous reste méconnue « pour des raisons qui, explicitées, révéleraient tout ce qui, en ce siècle et surtout en ce pays, s’interdit » ( Voiles). Qu’est-ce qui, en Partie, s’interdit ou ne se dit que sous voile ? Beaucoup de choses : le « sujet » s’y fait machine de guerre post-identitaire ; l’objet-livre s’y fait réversible, retors comme un ver ; la littérature s’y connecte à ses envers (parmi lesquels Alice et ses miroirs, ou Proust, parti du côté de « chez Swann » et non de « chez soi »). Livre-ovni, Partie est ici lu comme un cousin possible du Finnegans Wake de Joyce, mais aussi en tant que livre-monde, parti guerroyer contre les scléroses de la pensée occidentale – ici aux prises avec « heideguerre » ou la « pissecanalyse ». Ce volume aborde Partie en tant que puissance ouvrante, œuvre forte où puiser comme à une réserve de voix résistantes.
Show Summary Details
Restricted access

Présentation des auteurs

Extract



Geoffrey Bennington occupe la chair Asa Griggs Candler de Modern French Thought à Emory University dont il dirige le département de littérature comparée. Il est l’auteur de 15 livres et d’environ une centaine d’articles et essais, parmi lesquels Jacques Derrida (avec Jacques Derrida, Le Seuil, 1991), Dudding : des noms de Rousseau (Galilée, 1991), Frontières kantiennes (Galilée, 2000), Not Half No End : Militantly Melancholic Essays in Memory of Jacques Derrida (Edinburgh University Press. 2010), Géographie et autres lectures, (Hermann 2011). Il est également traducteur (de Lyotard, de Derrida et Cixous), et co-dirige avec Peggy Kamuf l’édition américaine des séminaires de Jacques Derrida. Il prépare un livre de philosophie politique déconstructrice intitulé Scatter.

Pierre François Berger, Professeur de mathématiques en Classes Préparatoires aux Grandes écoles, est titulaire de la MP* au Lycée Chaptal, PARIS. Il a créé et anime le site www.nombredindoute.fr/En-Geste (En Geste/ Un point d’appui...) à l’intention de ses étudiants, où se (dés)articulent, se (dé)construisent, des liens tissés entre histoires et Histoire des mathématiques, enseignement et vécu, concept et gestes, calculs et libellules...?Si l’outil professionnel est privé, le reste est ouvert à tous vents. Il est également l’un des contributeurs de Mouvement-Transitions (en ligne).

Marie-Dominique Garnier est professeur de littérature de langue anglaise à l’Université de Paris-8, où elle enseigne également au Centre d’Études féminines et d’Études de genre. Elle a...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.