Show Less
Restricted access

Accompagner vers l’emploi

Quand les dispositifs publics se mettent en action

Series:

Edited By Christèle Meilland and François Sarfati

Le chômage a pris une telle ampleur dans de nombreux pays d’Europe qu’il occupe une place première dans les préoccupations des citoyens. Il est également au cœur d’enjeux politiques. Cet ouvrage, composé d’une quinzaine de textes, propose de porter le regard sur les situations d’accompagnements des demandeurs d’emploi. Un tournant néo-libéral a clairement été pris. La volonté de maîtriser les dépenses publiques s’est partout accompagnée d’un discours idéologique de justification reposant sur des fondements « scientifiques ». L’économie d’inspiration néo-classique produit une action publique pensée en termes d’activation, d’incitation et d’information.
Analyser les dispositifs publics au concret permet d’abord de souligner, grâce à la comparaison internationale (Belgique, Suisse, Royaume-Uni, Québec, France, Tokyo, Brésil), la spécificité des politiques publiques nationales et, de fait, la singularité des dispositifs mis en place. L’ouvrage montre également le rôle prédominant des professionnels de l’accompagnement. Parce qu’ils mettent en œuvre des dispositifs individualisés, ils procèdent à une « activité de jugement » fondée sur des normes institutionnelles, sur une éthique professionnelle et sur des contraintes organisationnelles.
Show Summary Details
Restricted access

Les dispositifs d’accompagnement des bénéficiaires du RSA, le cas des artistes

Extract



Sophie AVARGUEZ

Université de Perpignan, EA7397 CRESEM

Bernard GOMEL

CNRS et Centre d’Études de l’Emploi

Les promoteurs du Revenu de solidarité active (RSA) ont très fortement remis en cause la conception du dispositif Revenu minimum d’insertion (RMI) alors que les nombreuses évaluations menées sur le RMI mettaient plutôt l’accent sur les difficultés des bénéficiaires, objectivement éloignés de l’emploi. Au terme de leur évaluation présentée dans le rapport « Au possible nous sommes tenus » (Hirsch, 2005), ils ont préconisé un nouveau dispositif de solidarité active dont le mécanisme d’incitation au retour à l’emploi devait être expérimenté à petite échelle pour vérifier son efficacité. L’expérimentation préalable a montré un effet propre spectaculaire du dispositif RSA comparé à celui du RMI : une augmentation de 30 % du taux de retour à l’emploi (Comité d’évaluation des expérimentations, 2008)1. Ces résultats semblaient confirmer l’importance de la conception du dispositif dans les performances enregistrées, contre tous ceux qui mettaient en avant le contexte économique, la sélectivité du marché du travail et les freins de toute nature – formation, santé, charge familiale, isolement – à l’emploi des bénéficiaires.

Cependant, lorsque le RSA a remplacé le RMI et l’API au 1er juin 2009, il est apparu très rapidement que les résultats annoncés sur la foi des expérimentations préalables n’étaient pas au rendez-vous. En effet,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.