Show Less
Restricted access

Accompagner vers l’emploi

Quand les dispositifs publics se mettent en action

Series:

Edited By Christèle Meilland and François Sarfati

Le chômage a pris une telle ampleur dans de nombreux pays d’Europe qu’il occupe une place première dans les préoccupations des citoyens. Il est également au cœur d’enjeux politiques. Cet ouvrage, composé d’une quinzaine de textes, propose de porter le regard sur les situations d’accompagnements des demandeurs d’emploi. Un tournant néo-libéral a clairement été pris. La volonté de maîtriser les dépenses publiques s’est partout accompagnée d’un discours idéologique de justification reposant sur des fondements « scientifiques ». L’économie d’inspiration néo-classique produit une action publique pensée en termes d’activation, d’incitation et d’information.
Analyser les dispositifs publics au concret permet d’abord de souligner, grâce à la comparaison internationale (Belgique, Suisse, Royaume-Uni, Québec, France, Tokyo, Brésil), la spécificité des politiques publiques nationales et, de fait, la singularité des dispositifs mis en place. L’ouvrage montre également le rôle prédominant des professionnels de l’accompagnement. Parce qu’ils mettent en œuvre des dispositifs individualisés, ils procèdent à une « activité de jugement » fondée sur des normes institutionnelles, sur une éthique professionnelle et sur des contraintes organisationnelles.
Show Summary Details
Restricted access

Inscriptions institutionnelles des expériences du chômage. Une comparaison : Paris, São Paulo, Tokyo

Extract

| 239 →

Inscriptions institutionnelles des expériences du chômage

Une comparaison : Paris, São Paulo, Tokyo

Didier DEMAZIÈRE

CNRS – CSO – Sciences Po didier.demaziere@sciencespo.fr

L’objectif de ce texte est d’analyser les expériences biographiques du chômage : il s’agit de comprendre comment la privation d’emploi est vécue, quel sens les chômeurs donnent à cette situation, quelles interprétations en font-ils, comment voient-ils et vivent-ils le chômage, qu’en disent-ils ? Classiquement, ces questions relèvent d’une approche compréhensive, attachée à saisir les manières dont une condition spécifique est éprouvée, attentive aux points de vue subjectifs des personnes concernées (Schnapper, 1999). Tout en suivant cette orientation, nous entendons l’enrichir en prenant en compte d’autres composantes des situations : en mettant l’accent sur les inscriptions institutionnelles des expériences du chômage, nous chercherons à identifier comment les expériences biographiques sont associées à des ensembles d’institutions et de normes qui contribuent à les canaliser, les configurer, les mettre en forme. Quelles sont les caractéristiques de ces institutions : s’agit-il de dispositifs publics (d’accompagnement des chômeurs notamment), de groupes d’appartenance (propres aux cadres de la vie quotidienne), de systèmes de références symboliques (orientations en valeurs, obligations morales) ? Au-delà, ce sont les rapports entre expériences du chômage, saisies à un niveau individuel, et cadres institutionnels et normatifs qui sont au cœur de notre contribution : comment caractériser l’action de ces cadres (par hypothèse...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.