Show Less
Restricted access

Banque et société, XIXe–XXIe siècle

Identités croisées – Hommage à Pierre de Longuemar

Florence Descamps, Roger Nougaret and Laure Quennouëlle-Corre

Après une carrière de banquier, Pierre de Longuemar a consacré vingt-cinq ans à l’histoire des banques et à la sauvegarde des archives bancaires, notamment au sein de la banque Paribas, puis du Groupe BNP Paribas. Cet ouvrage rassemble vingt contributions d’amis, de banquiers et d’historiens qu’il a croisés dans cette seconde existence au service du patrimoine et de l’histoire.
Les sujets traités couvrent nombre des intérêts historiques de Pierre de Longuemar et entrent en résonance avec tel ou tel épisode de sa biographie ou de ses activités scientifiques. Trois parties ont été distinguées : l’analyse et la compréhension du système financier international contemporain par des acteurs et des observateurs de premier plan ; des contributions d’histoire économique et bancaire ; des articles d’histoire sociale ou d’entreprise.
Show Summary Details
Restricted access

Paribas et le monde : les enjeux de la nationalisation de 1982

Extract



Laure QUENNOUËLLE-CORRE

Elle a fait couler beaucoup d’encre à l’époque, elle a engendré des querelles et des inimitiés durables, créé une césure dans l’histoire politique et économique de la France. Toutefois du point de vue des historiens, la question des nationalisations de 1981 a été peu explorée1. Je souhaite ici centrer mon propos sur l’une des nationalisations bancaires les plus tumultueuses, celle de Paribas, à travers un éventail d’archives écrites inédites et d’archives orales issues des fonds conservés par l’Association pour l’histoire de BNP Paribas. L’épisode relaté dans diverses sources orales ou écrites, oblige l’historienne à un redoutable exercice de croisement entre elles, d’autant que la complexité du dossier, les passions qu’il a déclenchées et la variété des points de vue rendent difficile cette « quête de la vérité ».

Si courte fut sa durée (février 1982-janvier 1987), la nationalisation de Paribas a marqué l’histoire de la banque et plus largement celle du monde financier et politique français. En raison de sa forte portée symbolique, du traumatisme qu’elle semble avoir fait subir aux anciens de la banque, la nationalisation ne peut être racontée de manière exhaustive dans ces quelques pages. Aussi ai-je choisi de concentrer mon propos sur l’action de trois protagonistes face à l’événement et de tenter d’en analyser la portée réelle sur la banque. Trois temps forts se succèdent pour créer un v...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.