Show Less
Restricted access

Banque et société, XIXe–XXIe siècle

Identités croisées – Hommage à Pierre de Longuemar

Florence Descamps, Roger Nougaret and Laure Quennouëlle-Corre

Après une carrière de banquier, Pierre de Longuemar a consacré vingt-cinq ans à l’histoire des banques et à la sauvegarde des archives bancaires, notamment au sein de la banque Paribas, puis du Groupe BNP Paribas. Cet ouvrage rassemble vingt contributions d’amis, de banquiers et d’historiens qu’il a croisés dans cette seconde existence au service du patrimoine et de l’histoire.
Les sujets traités couvrent nombre des intérêts historiques de Pierre de Longuemar et entrent en résonance avec tel ou tel épisode de sa biographie ou de ses activités scientifiques. Trois parties ont été distinguées : l’analyse et la compréhension du système financier international contemporain par des acteurs et des observateurs de premier plan ; des contributions d’histoire économique et bancaire ; des articles d’histoire sociale ou d’entreprise.
Show Summary Details
Restricted access

Les officiers du Normandie-Niémen membres de la noblesse

Extract



Claude D’ABZAC-EPEZY

Sur le site internet du mémorial Normandie-Niémen1, un fil de conversation a été ouvert en juin 2010, au moment de la mort, à l’âge de 93 ans, de Jacques de Saint-Phalle, d’un des pilotes qui participa entre août 1943 et décembre 1944, à l’épopée de ce célèbre régiment de chasse français combattant sur le front russe. En hommage à ce héros, titulaire d’une victoire aérienne, décoré de la Légion d’honneur, de la croix de Guerre avec palme, mais aussi de l’ordre de l’Étoile rouge, l’ordre de la Guerre pour la Patrie, la médaille de la Victoire, on pouvait lire :

Lorsque j’ai rencontré Jacques pour la première fois, j’ai eu l’impression de rencontrer un véritable Chevalier ; l’unité de mesure de la dignité, mais aussi celle de la Noblesse. Tout était vrai à son contact, plus rien ne laissait de place au doute, j’étais en présence d’une âme tellement généreuse, oui, un homme que l’on aurait adoubé en d’autres temps.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.