Show Less
Restricted access

L’œuvre de Vladimir Nabokov au regard de la culture et de l’art allemands

Survivances de l’expressionnisme

Series:

Alexia Gassin

Jusqu’à présent, les études nabokoviennes ont tendance à ignorer l’influence de la culture allemande sur l’œuvre de Vladimir Nabokov. Ce faisant, elles se conforment aux propos de l’écrivain qui a fréquemment déclaré que, malgré ses quinze années passées en Allemagne (1922–1937), il a toujours évité tout contact avec la langue et l’univers allemands. Pourtant, bien que l’émigration russe à Berlin vive en vase clos, les frontières entre les mondes russe et allemand ne sont pas si étanches, ce qui apparaît nettement dans les fréquentes allusions littéraires de l’écrivain à des œuvres de littérature, de cinéma et de peinture allemandes.
Le présent ouvrage a donc pour objectif de lire l’œuvre de Nabokov dans le contexte de l’art allemand de la fin du XIX e et du début du XX e siècle, notamment de l’esthétique expressionniste et de trois de ses grands thèmes majeurs, à savoir l’altération du psychisme humain, l’ambivalence de la figure féminine et la représentation de la grande ville. Il vise ainsi à proposer une nouvelle interprétation des œuvres russes de Nabokov, à reconstruire le contexte culturel berlinois (cinéma et peinture) dans lequel ces dernières furent créées et à montrer que l’écrivain n’était pas si hermétique à la culture allemande qu’il voulait bien le laisser entendre.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. L’échappée par le rêve

Extract

| 87 →

CHAPITRE 2

L’échappée par le rêve

Comme nous venons de le voir, le premier moyen d’exercer un pouvoir psychique et hypnotique sur l’autre consiste à le transformer en poupée, ce qui provoque d’une certaine façon un dédoublement du personnage métamorphosé en marionnette dans la mesure où l’individu de départ se chosifie. Nous allons à présent étudier le second procédé de Nabokov emprunté au cinéma expressionniste et permettant de créer un double du personnage dans un même roman, à savoir l’entrée dans un rêve que l’écrivain utilise comme l’un des procédés récurrents de sa poétique dans le but de créer un autre monde, à savoir une dimension parallèle.

En ce qui concerne le thème du rêve à proprement parler, nous pouvons observer qu’il redevient un sujet majeur au début du XXe siècle grâce à l’émergence de la psychanalyse et à la publication en 1900 de Die Traumdeutung (L’Interprétation des rêves) de Freud. La parution de cet ouvrage donne lieu à de nombreuses discussions autour de la thématique du rêve, les artistes et les écrivains envisageant alors le songe sous un angle psychologique, orienté vers l’inconscient et la psychopathologie, fréquemment utilisés par l’avant-garde allemande1, un phénomène dû entre autres aux nombreuses publications psychiatriques de Kraepelin et Bleuler2. Cet intérêt pour l’analyse des r...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.