Show Less
Restricted access

Le Canada : un pays divers

La diversité culturelle au Canada vue par Jean-Michel Lacroix

Series:

Hélène Harter and Serge Jaumain

À l’heure où les Européens s’interrogent sur les réponses à apporter à l’intensification des flux migratoires, le Canada où la gestion de l’immigration et de la diversité culturelle occupe une place centrale dans la vie intellectuelle et politique depuis les années 1960 attire l’attention de nombreux observateurs.
Saisir la complexité et la richesse de ces débats, nécessite une étude fine de l’évolution de la société canadienne. Qui de mieux que Jean-Michel Lacroix pouvait livrer cette analyse ?
Ce « canadianiste » internationalement reconnu, pionnier des études canadiennes tant en France qu’au niveau international a publié pendant une trentaine d’année des textes de référence sur les questions d’immigration et de multiculturalisme. Hélène Harter et Serge Jaumain ont choisi de réunir ici une sélection de ses articles qui restent d’une étonnante actualité et permettent de suivre l’évolution d’une pensée originale bien loin des clichés et autres idées reçues sur la réalité canadienne.
Show Summary Details
Restricted access

Les incidences de la politique des communautés culturelles sur Montréal (1991)

Extract

1

Si Toronto apparaît depuis quelque temps déjà comme une capitale multiculturelle, Montréal frappe par son originalité en offrant un paysage multi-ethnique unique en Amérique du Nord. Sa spécificité ne tient pas tant à la seule présence de ses collectivités ethniques qu’à cette cohabitation d’une majorité de Francophones avec une minorité ancienne et notable d’Anglophones augmentée d’autres communautés qui viennent compléter et éventuellement colorer la mosaïque.

Deux facteurs – l’un historique (la diversification récente des ethnies s’implantant au Québec) – l’autre politique (le changement d’attitude du gouvernement du Québec face aux réalités nouvelles de l’immigration et aux communautés culturelles déjà implantées) conduisent à s’intéresser aux communautés culturelles de Montréal d’autant que 80 % à 90 % du tiers groupe se fixe dans la métropole culturelle du Québec2.

J’ai eu l’occasion dans d’autres lieux de m’interroger sur le lien ou l’interaction existant entre la volonté politique de l’État en matière d’immigration et les réalités de la composition ethnique de la société canadienne3. Au niveau du fédéral et de l’ensemble du Canada, on a pu croire que la mosaïque avait évolué sous l’effet de la législation. En fait, le pluralisme ethnoculturel a toujours plus ou moins existé dans certaines zones d’accueil avant même l’établissement du multiculturalisme officiel de 1971. Le pluralisme culturel a commencé d’exister comme...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.