Show Less
Restricted access

Sens et signification dans les espaces francophones

La (re-)construction discursive des significations

Series:

Olga Galatanu, Bellachhab Abdelhadi and Ana-Maria Cozma

L’ouvrage réunit des contributions consacrées aux variations du français et à la (re)construction discursive des significations linguistiques dans les espaces francophones, qu’il s’agisse de définitions lexicographiques ou didactiques, de discours littéraires, ou d’interactions verbales au quotidien.
Le sens linguistique, sa construction et sa dynamique sont analysés à travers les discours et les interactions verbales, dans la perspective de plusieurs disciplines des sciences du langage et plus généralement des sciences de la culture : sémantique, pragmatique, analyse du discours, lexicologie et lexicographie, didactique, études littéraires. Autour de l’expérience du langage, toutes ces disciplines se complètent, tout en restant différentes selon leurs points de vue observationnels, leurs domaines empiriques, leurs postures de recherche.
Show Summary Details
Restricted access

Traces des identités francophones dans le discours littéraire

Extract

Cécilia CONDEI

Université de Craiova

Parler des identités pose d’emblée un problème de rapport entre le soi et l’Autre. Patrick Charaudeau (2009 : 15) synthétise les parcours de la prise de conscience de soi et présente l’identité comme un processus qui permet au sujet de se constituer « à travers la prise de conscience de son corps (un être dans l’espace et le temps), de son savoir (ses connaissances sur le monde), de ses jugements (ses croyances), de ses actions (son pouvoir de faire) ». Si l’identité sociale a la particularité « d’être reconnue par les autres » (id. : 19), l’identité discursive « a la particularité d’être construite par le sujet parlant en répondant à la question “je suis là pour comment parler ?” » (id. : 21). Paraphrasant, notre question se pose de la manière suivante : je (devenu francophone) suis là pour comment parler (en tant que francophone) ?

La perspective que nous proposons lie deux éléments visités par l’analyse du discours (« discours » et « identité ») pour montrer comment les identités de toutes sortes sont mises en œuvre par le discours, perspective d’ailleurs suggérée par Patrick Charaudeau et al. (2002 : 299). Et ce, puisqu’à l’intérieur du discours, les identités disent d’elles-mêmes, les identités « montrent » avec les moyens de ce même discours comment elles affirment leur statut.

Trois termes clés soutiennent notre analyse : « langues », « identités », « métissages ». Un quatrième, « identité francophone », travaill...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.