Show Less
Restricted access

Rollon : de l’histoire à la fiction

État des sources et essai biographique

Liliane Irlenbusch-Reynard

Lorsque Rollon et sa bande s’établissent en basse Seine, depuis plus d’un siècle déjà, l’Occident chrétien est victime des raids vikings. Après les régions côtières, les bassins fluviaux sont la proie des pillards. Dans un premier temps, l’Empire carolingien résiste efficacement, mais à partir des années 840, affaibli par les conflits internes, la défense vacille. Les Vikings remontent les fleuves et leurs affluents, et pillent cités et monastères. Puis ils prélèvent des tributs et finalement certains décident de s’établir, sollicitant alors une reconnaissance officielle de la part du prince souverain du pays. Ainsi, en 911 à Saint-Clair-sur Epte, Rollon obtient de Charles le Simple Rouen et sa région. Ce sera la seule principauté viking qui ne connaîtra pas un destin éphémère. Pourtant, de ce chef scandinave fondateur de la Normandie et de son parcours, on ne sait finalement que peu de chose avec certitude. Était-il danois ou norvégien ? Cette question suscita la polémique. Aussi cette étude s’attache-t-elle en premier lieu à donner au lecteur accès aux sources, à savoir aux sagas, chroniques et autres écrits de l’Occident chrétien, qui gardent mémoire du chef viking. Au fil de l’exposé, on découvre les spécificités des différentes traditions historiographiques et des contextes géo-politiques et culturels d’où proviennent ces témoignages ; on découvre également comment les informations circulaient, traçant les contours d’une Europe allant de l’Islande à la Sicile. Et finalement, c’est un scénario qui s’affirme, celui du parcours de Rollon, au plus près de l’histoire.
Show Summary Details
Restricted access

5 Un témoignage gallois

Extract



Après avoir considéré les œuvres rédigées en Angleterre, apprécions maintenant celle d’un auteur appartenant à un espace culturel à la périphérie de l’Île à savoir la biographie d’un prince de Galles, Gruffudd ap Cynan. La biographie de Gruffudd est une œuvre anonyme, rédigée en latin dans les décennies qui suivirent la mort de ce prince en 1137 – probablement avant 1170 – et ce, par un homme connaissant fort bien le royaume de Gwynedd, un proche du pouvoir royal, un clerc sans doute.1

Jusqu’aux travaux de Paul Russell et son édition de l’original latin sous le titre de Vita Griffini Filii Conani en 2005, l’œuvre originale était étudiée à partir de sa version galloise datée du début du XIIIe siècle, car il était assumé que le texte latin maintenant publié n’était qu’une traduction de cette version galloise et non pas une copie tardive de l’original latin.2 Disposant désormais de cette récente édition du texte original en latin, c’est à partir de celle-ci que nous avons travaillé.

Roi de Gwynedd de 1095 à 1137, Gruffudd ap Cynan est une personnalité incontournable dans l’histoire du Pays de Galles. Alors que le Pays était divisé par les rivalités dynastiques et menacé par les prétentions anglo-normandes, il réussit à rétablir le royaume de Gwynedd, un royaume qui de fait perdurera sous l’égide de ses héritiers directs jusque dans les années 1280,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.