Show Less
Restricted access

Histoire des postes françaises

Jusqu’en 1939

Series:

Eugène Vaillé

Edited By Comité pour l'Histoire de la Poste

Eugène Vaillé (1875–1959) fut le premier conservateur du Musée de la Poste de Paris entre 1946 et 1955. Entré dans l’administration des Postes, Télégraphes et Téléphones en 1899, docteur en droit en 1902, il fut bibliothécaire du ministère des PTT jusqu’en 1935. Au cours de cette période, il enrichit les collections postales, rassemblant archives et documentation à partir desquelles il a développé une connaissance longtemps restée unique sur les Postes depuis leurs origines. Ses plus célèbres publications, comme son Histoire générale des Postes en sept volumes (1947–1955), ses trois précis de la collection « Que Sais-Je » aux Presses Universitaires de France, dont l’ Histoire du timbre-poste (1947) et les deux opus réédités ici, ou enfin son impressionnant volume sur Le cabinet noir (1950), furent saluées en leur temps, aussi bien par les historiens des Annales que par le grand public.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre III. La Poste et les messageries de Louis XI à Henri III

Extract

← 30 | 31 →CHAPITRE III

La Poste et les messageries de Louis XI à Henri III

La Poste du Roi. – Jusqu’à maintenant, la rapidité de la course, qu’elle fut royale ou privée, ne pouvait être grande. Le messager à pied était réduit par sa propre fatigue et le chevaucheur par celle de sa monture, à interrompre sa marche pour s’assurer de quelque repos, et le service dont il était chargé en souffrait.

Louis XI, frappé de cet inconvénient qui nuisait au bon ordre de ses affaires y mit fin, du moins pour les chevaucheurs du service du Roi, en organisant un service de relais.

On a coutume de faire de Louis XI le fondateur de la poste dans notre pays. Il faut s’entendre. S’il s’agit de la poste royale en tant qu’élément de transport des correspondances de la Cour, le mérite, si mérite il y a, en revient au premier de nos rois qui eut besoin de transmettre des ordres. S’il s’agit de la poste aux lettres, ce n’est que plus tard, nous le verrons, qu’elle fut instituée. Ce que Louis XI a créé, c’est la poste aux chevaux, système de transport par relais qui donnait tantôt à ses agents particuliers, tantôt à ses plis la possibilité d’arriver à destination dans le moindre temps. Le relais qui livrait une monture fraîche en échange d’un cheval fourbu, permettait à l’envoyé du Roi d’aller sans arrêt au bout de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.