Show Less
Restricted access

Analyse structuro-sémantique des parémies zoophytonymiques lubà

Langue, littérature, cerveau, comportement et développement- Tome 2

Series:

Adrien Munyoka Mwana Cyalu

Tout peuple a intérêt à structurer un langage, à structurer des connaissances, à formaliser un contexte de savoir sur le monde et sur l’homme, à poser des actes d’intérêt vital et de croissance. Une analyse structuro-sémantique de cent parémies zoophytonymiques lubà, selon le modèle actantiel de Greimas appuyé par l’herméneutique des traditions, permet de montrer une organisation socioculturelle, politique, juridique et économique de ce peuple, et d’y lire ses préoccupations existentielles et cognitives. Sur le plan formel, on observe une structure binaire caractéristique des traditions orales et génératrice de rythme, ainsi qu’une syntaxe particulière. Dans la plupart des cas, les symboles sont à image existentielle, suivie d’une image prédicative.
La dissonance entre la crise lubà actuelle et son modèle social idéal a nécessité un mode d’approche d’une intervention parémiologique s’ouvrant à un nouveau champ de recherche : la neuroparémiologie.
Show Summary Details
Restricted access

ANNEXE II. La neuroparémiologie

Extract

| 299 →

ANNEXE II

La neuroparémiologie

2.1. Introduction

Il y a dans le monde des phénomènes qui nous interpellent parmi lesquels la confection du genre formulaire aux différentes époques. Depuis des siècles les peuples du monde ont produit des parémies, des formules, des devises… Cependant leurs supports ne sont pas toujours les mêmes. Si les Bayombe, les Manyanga, les Lega de la R.D. Congo, les Fioti de l’Angola…, ont produit des parémies à support matériel, Pieter Bruegel (1559) de même, à un autre moment de l’histoire, a produit un tableau (Oil on panel. Netherlandish Proverbs) représentant cinq cents proverbes. Par intuition, cette situation suscite un intérêt de comprendre l’intervention du cerveau dans la création, dans l’expression et dans l’exploitation des formules dans les différents contextes de nos sociétés.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.