Show Less
Restricted access

Européanisation et démocratisation des États baltes dans la période de préadhésion à l’UE

Le rôle de la conditionnalité politique des organisations européennes

Series:

Anne-Sophie Pigeonnier

L’adhésion des États baltes à l’Union européenne en mai 2004 a marqué l’aboutissement de multiples transformations. Une décennie plus tard, les présidences lituanienne (2013) et lettone (2015) du Conseil de l’UE entérinent le fait que les États baltes ne sont plus de jeunes États membres. Pourtant, la crise ukrainienne et le retour des pressions russes constituent un test crucial pour les démocraties baltes. C’est pourquoi, l’étude de l’européanisation et de la démocratisation des États baltes présente un intérêt géopolitique et scientifique particuliers.
Les interactions entre les facteurs exogènes et endogènes des transformations post-communistes sont au centre de cette étude, qui s’étend de la fin du régime soviétique à leur adhésion à l’UE. L’objectif principal est de mesurer la conditionnalité politique exercée par l’UE et d’autres organisations européennes dans les États baltes, à travers quatre études de cas : la lutte contre la corruption, l’adaptation de la fonction publique à l’UE, les réformes territoriales et enfin la promotion du droit des minorités nationales. Ces thèmes constituent autant de questions essentielles, à un moment où l’environnement géopolitique des États baltes redevient incertain.
Show Summary Details
Restricted access

À propos du livre

Extract



Cet ouvrage réunit des contributions qui illustrent, d’une part, l’intrication de la didactique analytique (analyse des pratiques discursives en classe de langue et en amont de ces pratiques, l’analyse des pratiques de programmation, en lien avec leurs fondements théoriques) et de la programmation prépédagogique (didactique programmatique, voire prescriptive et évaluative, de l’ingénierie de l’enseignement et de la formation), et d’autre part, l’articulation de la recherche en linguistique théorique et appliquée à différents champs d’analyse (interactions verbales et actes de langage, signification lexicale, grammaire) et de la recherche en didactique des langues étrangères et secondes.

La diversité des thématiques abordées dans cet ouvrage illustre la complexité des liens entre recherche fondamentale en linguistique, recherche en intelligibilité et recherche finalisée en didactique. L’ouvrage, à travers ses quatre parties, retrace le double parcours de la réflexion, de l’analyse et de la programmation : de la réflexion sur le langage, les compétences langagières à celle sur les hypothèses d’action pédagogique ; de la réflexion et l’analyse de l’acte pédagogique à la théorisation de la pratique enseignante.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.