Show Less
Restricted access

Nougé et Magritte

Les Objets bouleversants

Series:

Valentina Bianchi

Le présent ouvrage se propose d’analyser la démarche des surréalistes bruxellois Paul Nougé et René Magritte, qui consiste en la création d’« objets bouleversants ». Cette notion capitale de la pensée, de l’écriture et de l’action de Paul Nougé se trouva également au cœur de l’eshétique de Magritte devenu surréaliste.
Il s’appuie sur des textes théoriques de Nougé, mais aussi sur de nombreux textes de Magritte et sur la riche correspondance qu’ils ont entretenue afin de surprendre la façon dont les objets – les plus banals le plus souvent – sont censés provoquer une sensation chez le spectateur et bousculer ainsi ses habitudes.
Il s’attarde par conséquent sur plusieurs créations de Magritte, mais analyse également, dans cette perspective, quelques-uns des textes poétiques de Paul Nougé.
L’ouvrage s’attache enfin à la question de l’efficacité de cette entreprise, et de sa pertinence à long terme.
De subtils et inattendus décalages avec les discours antérieurs à leurs avancées s’y opèrent, et qu’ils intègrent pour les mieux retourner.
Show Summary Details
Restricted access

Isolement : moyens ; tableaux 1925-1936 ; autres tableaux

Dépaysement (changement de décor)

Extract



Les tableaux que Magritte peint entre les années 1925 et 1936 reposent donc essentiellement sur l’isolement de l’objet : objets familiers, Magritte en sera d’accord avec Nougé, choisis afin de donner au dépaysement « le maximum d’efficacité »1 possible ; comme l’avait déjà dit Nougé dans Les Images défendues. Pour s’approcher de René Magritte, on peut isoler l’objet en le coupant (telle la main qui se trouve sur une table de La Traversée difficile (1926), celle qui repose dans un case du Musée d’une nuit (1927), ou la tête également coupée, vue de dos et posée sur une table du Mariage de minuit (1926), ou l’on peut, tout aussi bien, l’isoler par le cadre (nous y reviendrons un peu plus loin). On peut également l’isoler en le dépaysant, en opérant ainsi un changement de décor.

Il serait peut-être utile de reprendre entièrement la citation de Nougé se référant à la méthode du peintre (Pour s’approcher de René Magritte) avant de commencer à l’analyser :

On peut isoler par le cadre ou par le couteau, mais encore par une déformation plus ou moins apparente, par une modification plus ou moins importante dans la substance de l’objet : une femme sans tête, une main de verre.

Ou par un changement d’échelle : un bâton de rouge à la taille d’une forêt.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.