Show Less
Restricted access

La désobéissance épistémique

Rhétorique de la modernité, logique de la colonialité et grammaire de la décolonialité

Series:

Edited By Walter Mignolo

Pour penser au-delà des frontières épistémiques et territoriales établies par la colonisation des XV e et XVI e siècles, il est nécessaire d’identifier les formes d’acteurs et d’institutions dévalorisées par ces frontières.
Il est alors possible de mieux se détacher de ce dispositif conceptuel en optant pour un revirement épistémique qui consiste à privilégier, sur les traces de Fanon notamment, la socio-genèse d’un « être qui existe là où il pense » dans un environnement « pluri-versel ».
Un tel écart procède d’un acte d’émancipation qui ose transgresser la référence à l’universalisme abstrait hérité des Modernes pour dominer le monde. C’est un acte de « désobéissance épistémique ».
Show Summary Details
Restricted access

Critique sociale et pensée juridique

Extract



Directeur de collection : Marc Maesschalck Professeur de philosophie, docteur agrégé de l’Université catholique de Louvain

Marginalisée pendant plusieurs décennies comme une idéologie de combat ou une entreprise fataliste, la critique sociale est revenue en force tant à la faveur des relectures contemporaines du post-structuralisme qu’à travers les perspectives nouvelles ouvertes par les diverses figures du post-marxisme et du néo-pragmatisme. Un point commun de cette « nouvelle critique sociale » est d’accueillir des recherches provenant de différents champs disciplinaires privilégiant les questions de théorie de l’action et de transformation des formes de participation collective. La présente col-lection propose de contribuer à ce mouvement en ciblant plus spécifique-ment son impact sur la pensée juridique dans ses liens aux changements sociaux. De fait, alors que les systèmes de normes juridiques semblent constamment menacés par leur réification ou par leur instrumentalisa-tion au profit d’intérêts privés, il est crucial d’identifier les conditions à remplir pour parvenir collectivement à une critique rigoureuse du pou-voir attribué à ces systèmes de manière à mieux accompagner les grands changements de société.

La collection s’inscrit dans la tradition de recherche initiée par Jacques Lenoble, André Berten et Marc Maesschalck à l’Université de Louvain en théorie de la norme et en philosophie de l’action.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.