Show Less
Restricted access

Du feu originel aux nouvelles cuissons

Pratiques, techniques, rôles sociaux

Series:

Jean-Pierre Williot

Les techniques de cuisson ont suscité de nombreuses études scientifiques relevant de la nutrition comme de la chimie alimentaire. Les cuissons et les rôles sociaux qui y sont associés constituent un sujet d’étude privilégié des anthropologues, des ethnologues et des sociologues. L’archéologie trouve dans la fouille des foyers de combustion une ressource majeure pour mieux comprendre les dispositifs d’habitat et de vie. La littérature fournit de multiples évocations du feu, de sa chaleur et de la préparation des repas. Les ustensiles et les méthodes employées pour faire cuire les aliments n’ont pas échappé aux peintres. En dépit de toutes ces manifestations d’intérêt, le sujet immense que constituent les opérations de cuisson des nourritures au fil des siècles et dans toutes les aires culturelles avait assez peu retenu l’attention des historiens. Cet ouvrage introduit une réflexion qui appelle à se saisir pleinement d’un thème fondamental de l’histoire et des cultures de l’alimentation. Les communications rassemblées ici empruntent à plusieurs disciplines (histoire, archéologie, anthropologie), couvrent des aires géographiques diverses (Proche Orient, Russie, Méditerranée occidentale et orientale, Inde, Maghreb, Anatolie, Mongolie, Sud Est de l’Asie, Australie, Europe) et la très longue durée, des dispositifs néolithiques aux innovations culinaires contemporaines. Les questions abordées intéressent les aspects économiques et techniques, les choix énergétiques et la transmission des apprentissages culinaires, comme les enjeux culturels et genrés qui s’organisent autour d’un feu, d’un appareil, d’un récipient et en fin de compte des repas.
Show Summary Details
Restricted access

The barbecue in Australia: from chop picnic to sausage sizzle: (Barbara Santich)

Extract

← 320 | 321 → The barbecue in Australia

From chop picnic to sausage sizzle

Barbara SANTICH

Université d’Adélaïde, Australie

In the past hundred or so years, the barbecue has become the unofficial emblem of Australian hospitality. Not only is it specifically promoted as characteristically Australian – as in international tourism marketing in the 1980s and the promotion of the national day in 2010 – but also it is recognised as emblematically Australian and consistently nominated as a national dish. From the 1950s international students coming to Australia to study have been welcomed with a barbecue. New immigrants are introduced to Australia by means of a barbecue. Touring theatre troupes have been entertained at a barbecue. Even visiting royalty, such as Prince William, heir to the English throne, and his grandmother, Queen Elizabeth II, have been treated to an Australian barbecue on their visits to Australia.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.