Show Less
Restricted access

Corpus numériques, langues et sens

Enjeux épistémologiques et politiques

Series:

Edited By Marc Debono

La tension entre objectivation et ce qui permet/dépasse/entoure/précède cette objectivation, semble aujourd’hui réapparaître, de manière accentuée, par la prégnance grandissante de l’informatique en sciences du langage (SDL), désormais au cœur des traitements des corpus linguistiques numériques ou numérisés. L’effort objectiviste apparaît en effet relancé par un renforcement technique du paradigme empirico-inductif et l’amplification de tendances épistémologiques déjà bien présentes dans le domaine. Les interrogations qu’apporte l’« ère numérique », particulièrement en SDL, sont donc pour les auteurs l’occasion de développer ce qui constitue certainement une thématique transversale de l’ouvrage : l’évidence apparente que le traitement technologisé des corpus numériques fiabilise « le » sens, devenu plus aisément « traitable », « traçable ». Les contributions ici rassemblées exemplifient et interrogent cette tendance, en s’appuyant sur une perspective épistémologique et des références théoriques principalement empruntées aux philosophies phénoménologiques et/ou herméneutiques, lesquelles permettent de critiquer les formes de naturalisation du sens, qui tendent à évacuer le « préréflexif », l’« antéprédicatif ». Cette réflexion prolonge et amplifie la problématique de la prise en compte des représentations du chercheur, en SDL, et plus largement en SHS.
Show Summary Details
Restricted access

Présentation des auteurs

Extract



Lorenzo Bonoli est docteur ès lettres à l’Université de Lausanne avec une thèse en Philosophie. Il s’intéresse aux questions épistémologiques, sémiotiques et esthétiques concernant le langage et le texte dans le domaine des sciences humaines, avec une attention particulière pour les problèmes soulevés par la connaissance et la communication interculturelle. Il travaille actuellement comme Maître de recherche et d’enseignement à l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) de Lausanne, où il mène des recherches sur l’évolution du monde du travail et de la formation et sur l’impact du multilinguisme et du multiculturalisme sur le fonctionnement des institutions de formation supérieure. Outre des articles dans des revues spécialisées, il a publié chez Kimé Lire les cultures, La connaissance de l’altérité culturelle à travers les textes (2008) et dans le cadre de ses activités à l’IFFP, avec Fabio Merlini, Per una cultura della formazione al lavoro, Milano, Carocci, 2010.

lorenzo.bonoli@iffp-suisse.ch

Marc Debono est maître de conférences en sciences du langage à l’Université François Rabelais de Tours où il mène ses recherches au sein de l’équipe PREFics-Dynadiv. Ses travaux, qui articulent didactique des langues-cultures et sociolinguistique, portent notamment sur le langage juridique et les rapports existants entre les domaines juridique et linguistique (Langue et droit. Approche sociolinguistique, historique et épistémologique, EME, 2013), ainsi que sur la question de l’interculturel dans les formations en FLE (ouvrage...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.