Show Less
Restricted access

Quatre siècles d’édition musicale

Mélanges offerts à Jean Gribenski

Series:

Edited By Joann Elart, Etienne Jardin and Patrick Taieb

Le présent ouvrage ne prétend pas proposer une histoire de l’édition de musique de 1550 à nos jours. Il consiste en une collection d’études explorant un versant foisonnant de l’histoire de la musique, l’édition musicale, depuis les premiers imprimés et l’insertion de portées dans les périodiques anciens jusqu’à la restitution critique des musiques du passé. Les approches retenues portent sur l’objet lui-même et ses techniques autant que sur des critères purement musicaux ; sur les relations entre l’activité des éditeurs avec le concert et la scène ; ou encore sur les questions de choix de sources et les partis pris de restitution dans le domaine de l’édition musicologique contemporaine.
Il est aussi un recueil de textes conçus en hommage à Jean Gribenski, dont l’enseignement à la Sorbonne, puis à l’Université de Poitiers, a reposé sur une méthode historique accordant au document une attention méticuleuse. Chaque texte s’appuie donc, comme l’enseignement du maître, sur un document dont l’analyse vise à éclairer des pratiques artistiques, sociales, commerciales ou scientifiques. Conçus par des collègues et d’anciens étudiants, il profite des avancées spectaculaires de la recherche dans le domaine de l’histoire de l’édition musicale française au cours des quarante dernières années.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



Joann ÉLART, Étienne JARDIN et Patrick TAÏEB

Le présent ouvrage est conçu comme un manuel. Il n’est pas destiné à une lecture suivie depuis la première jusqu’à la dernière page, mais à la consultation de chaque article dont le sujet réside autant dans l’objet particulier qu’il cerne, que dans l’approche même de l’objet. Il s’adresse aux étudiants et aux amateurs de musicologie, c’est-à-dire de musique et d’histoire, dans un esprit particulier qui fait la part belle au document. Cela explique l’abondance des images dont il est agrémenté et qui ne figurent pas ici au titre de l’illustration, de l’embellissement ou d’une quelconque quête d’attractivité visant à faire passer la pilule rebutante de l’érudition. Cette abondance adresse d’abord un clin d’œil à celui auquel l’ouvrage rend hommage, Jean Gribenski, musicologue historicisant dont la passion fidèle pour Mozart dissimule un penchant, moins connu mais tout aussi compulsif, pour la lecture de la bande dessinée.

Pour plusieurs générations d’étudiants de la Sorbonne et de l’université de Poitiers, l’empreinte singulière de l’enseignement de Jean Gribenski réside dans l’acuité du souvenir, anecdotique en apparence et pourtant obsédant, de tel séminaire ou de telle intervention dans un colloque qui reposaient sur quelque document reprenant vie au travers d’un examen méticuleux. Combien sommes-nous à avoir éprouvé de manière inattendue ce sentiment d’une clarté subite, d’un accroissement de conscience, au cours de l’analyse d’une...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.