Show Less
Restricted access

Contribution à l’histoire du service public postal : de la Révolution au tournant libéral du second Empire

De la Révolution au tournant libéral du second Empire

Series:

Olivia Langlois

Peut-on parler de service public dès le XIXe siècle ? Cet ouvrage étudie l’émergence de cette notion au sein de l’administration postale, ses grandes réformes, sa législation et la jurisprudence la concernant, et ce dès la Révolution française.
La vigueur de l’institution postale et le caractère très concret de son activité donnent vie à cette problématique très juridique dont le risque était de rester théorique et désincarné. Le transport du courrier permet ainsi de redécouvrir cette notion de service public, véritable puzzle dans lequel s’imbriquent les idéologies, les attentes et les nécessités des époques.
Cette exploration à la fois historique, politique et juridique est éclairante sur la construction de l’attachement quasi viscéral des Français au service public, mais aussi à la Poste.
Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 2Une approche pragmatique du service postal sous le Directoire

Extract

CHAPITRE 2

Une approche pragmatique du service postal sous le Directoire

Le Directoire est le régime politique qui gouverne la France de la fin de la Convention (26 octobre 1795) jusqu’au coup d’État du 19 brumaire an VIII (26 octobre 1799). Durant cette période, le régime doit faire face aux mêmes difficultés politiques, financières, militaires et morales que durant la réaction thermidorienne.

À l’intérieur, le Directoire est déstabilisé par les jacobins et par « un royalisme à la fois diffus, confus et omniprésent »1. À l’extérieur la guerre continue. On ne peut gouverner, encore moins faire la guerre sans ressources financières. La tâche du Directoire, notamment dans le domaine postal, est compliquée par les difficultés financières consécutives à la multiplication des assignats. Il est d’ailleurs très révélateur qu’une des premières mesures prises dans le domaine postal ait été d’augmenter les tarifs le 6 nivôse an IV (27 décembre 1795). Plus globalement, le Directoire tente d’assainir les finances pour résoudre ses problèmes de trésorerie, notamment par le nouvel affermage des Postes et la suppression des franchises et contreseings. Quel que soit le devenir de ces réformes, elles auront le mérite de susciter une réflexion sur les attentes du pouvoir liées aux services postaux.

Le Directoire va rester fidèle aux héritages du passé (Section 1) mais...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.