Show Less
Restricted access

Glossaire des mobilités culturelles

Series:

Edited By Zilá Bernd and Norah Dei-Cas Giraldi

Les formes de déplacements présentes dans nos sociétés sont multiples : géographiques et culturels, passages – inter-, multi- et transculturels tout autant qu’inter-, multi- et transnationaux –, transferts et autres mouvances dues aux interpénétrations ethniques et culturelles. Ce glossaire les rassemble, les expose et répond au besoin pressant d’une véritable recherche comparatiste faisant dialoguer les cultures des deux côtés de l’Atlantique.
C’est ainsi que dans les différents domaines des sciences humaines et sociales, des spécialistes venus d’Afrique, des Amériques et d’Europe, exposent et débattent des questions fondamentales relatives aux mobilités culturelles. Les concepts-clés des exils, diasporas, migrations, frontières, transferts, transculturalités, transnationalités y sont analysés à travers le prisme de l’inter- et du transdisciplinaire. Les apports théoriques et méthodologiques de cet ouvrage sont nombreux et en font un outil indispensable dans la recherche actuelle.
Show Summary Details
Restricted access

Circulations urbaines (Maria Bernadette Porto)

← 60 | 61 → Circulations urbaines1

Extract

Maria Bernadette PORTO

La mégalopole, c’est d’abord sa circulation, sa fluidité, les récits et les images de cette circulation.

Régine Robin, Mégalopolis, p. 68.

Rhizomatiquement lié à d’autres textes qui composent le dictionnaire sur les figures de la mobilité culturelle américaine, le présent article propose une analyse des liens productifs entre les circulations urbaines de la contemporanéité et les nouvelles expériences littéraires. En mettant l’accent sur la question du lieu2, il vise à offrir des pistes pour repenser la sensation d’appartenance et le besoin de se détacher, même brièvement, d’un espace (géographique, politique, affectif, imaginaire). Pour parcourir les chemins de cette réflexion donnant la priorité à l’œuvre littéraire, il transite par des textes théoriques et critiques qui permettent de pénétrer dans les domaines du littéraire qui ne cessent de surprendre leurs lecteurs en les invitant à s’écarter des sentiers de la prévisibilité quotidienne.

Pour l’anthropologue Georges-Hubert Radkowski, les questions de l’être et de l’habiter sont intimement liées, la conscience d’exister se rattache au sentiment de localisation. Toutefois, la sensation d’être dans le monde est également due au besoin de sortir d’un lieu conçu comme un point fixe, de circuler en actualisant une pratique qui valorise le fugace, le transitoire, les rencontres fortuites. D’après l’auteur, habiter ne signifie plus aujourd’hui résider mais communiquer à travers le mode virtuel ou actuel,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.