Show Less
Restricted access

Les trajectoires de l’innovation

Espaces et dynamiques de la complexité (XIXe-XXIe siècles)

Christophe Bouneau and Yannick Lung

Cet essai propose une approche interdisciplinaire de l’innovation, nourrie par les recherches et les débats récents et croisant les logiques spatiales et les trajectoires complexes de l’innovation. Pour l’économie de l’innovation, dans son acception globale, il s’agit ainsi d’articuler synchronie et diachronie dans l’étude des enjeux des sociétés contemporaines en dépassant les cadres disciplinaires classiques.
Les six auteurs – économiste, historiens, sociologue et géographes – présentent une étude croisée des trajectoires de l’innovation, focalisée sur les espaces et les dynamiques de la complexité. Les six chapitres s’imbriquent pour restituer d’abord ces trajectoires de l’innovation dans les champs des technologies de l’information et de la communication, des réseaux de transport et d’électricité et de l’économie du sport.
Dans une perspective transversale, ils s’interrogent ensuite sur la construction de la carte scientifique, sur les dynamiques des réseaux d’innovation des villes petites et moyennes, en déconstruisant la figure de la centralité et le jeu de l’agglomération spatiale dans les trajectoires de l’innovation.
Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 2. Réseaux de transport et trajectoires de l’innovation en Europe occidentale XIXe-XXIe siècles (Christophe Bouneau)

← 50 | 51 →CHAPITRE 2

Extract

Christophe BOUNEAU

Université de Bordeaux Montaigne

Les réseaux de transport constituent, particulièrement depuis la première industrialisation du XIXe siècle, un vecteur à la fois majeur et classique – voire le vecteur structurant – des dynamiques d’innovation en Europe. L’ambition de ce chapitre est de réinterroger, dans une approche pluridisciplinaire, l’histoire des transports terrestres de voyageurs en tant que LTS (large technical systems, c’est-à-dire à la fois systèmes techniques et réseaux) sous le prisme de ces dynamiques, portées constamment par des logiques spatiales1. Il s’agit de montrer que l’histoire des transports terrestres confrontée à ces trajectoires de l’innovation n’est pas soluble dans le nouveau paradigme englobant de l’histoire de la mobilité2. Il existe un espace heuristique de recherche où les configurations schumpétériennes et contemporaines de l’innovation offrent des repères théoriques, des outils pratiques et des méthodes, pour dégager des styles et des modèles de développement dans ces trajectoires des réseaux de transport ← 51 | 52 → en Europe occidentale de la fin du XIXe au début du XXIe siècle3. Ces modèles sont par nature toujours instables, constamment contestés, déconstruits et reconstruits.

Ce chapitre mobilise en particulier les travaux individuels et collectifs engagés et produits dans le cadre de notre programme LSI/LTI, dans une dynamique d’association et de collaboration fructueuses avec d’autres réseaux de recherche. Comme terrain et chantier de recherches, nous avons choisi de nous...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.