Show Less
Restricted access

L’abîme de l’épreuve

Phénoménologie matérielle en son archi-intelligibilité

Series:

Rolf Kühn

Ce livre déploie jusque dans ses plus ultimes conséquences le projet d’une auto-radicalisation de la phénoménologie. C’est une interrogation radicale sur le fond abyssal de toute épreuve subjective que l’auteur entend ici réaliser. Cette recherche contribue à l’avancement d’une phénoménologie qui ne serait plus dupe de la séparation artificielle entre des disciplines traditionnelles telles que la métaphysique, l’ontologie, la théologie, la mystique, l’épistémologie, l’éthique, l’esthétique, etc. Elle permet par ailleurs de faire de la question de l’éprouver, ressaisi en son abîme intérieur, en l’incessante fulguration de sa naissance immanente, le cœur d’une recherche renouvelée sur les conditions individuelles et collectives d’une praxis libératrice.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 1 Le lieu originaire de la phénoménologie et de la métaphysique

Extract

CHAPITRE 1

Au cours de notre investigation – conduite sur de nombreuses années – qui portait sur l’auto-manifestation, relevant de la phénoménologie de la vie, en tant qu’essence de l’apparaître et du religieux dans le christianisme chez Michel Henry (1922-2002), deux compréhensions se sont cristallisées, qui semblent être corrélatives. D’un côté, la vie absolument phénoménologique – en tant qu’essence de Dieu lui-même au sens de son auto-donation se révélant – ne se laisse plus subsumer sous un concept intuitif ; d’un autre côté, la reconnaissance d’une telle réalité privée de toute intuition au sens du remplissement de l’évidence implique la nécessité du recours au concept d’une autre métaphysique afin de souligner la facticité incontournable d’une effectivité absolue de la révélation qui constitue elle-même, d’une façon aussi essentielle, la vérité immanente de l’« homme » en tant qu’être vivant pathique. Ainsi la détermination de la métaphysique n’a plus recours au concept de l’être et ce, ni au sens onto-théologique, ni au sens de l’herméneutique existentiale. Et dans la mesure où l’analyse radicale et contre-réductive de la vie purement immanente ne contient plus de dispositif de conditions transcendantales a priori au sens d’une suite relationnelle de principes, une compréhension de la métaphysique en tant que catégorialité de l’essence ou de l’expérience qui précéderait l’apparaître en tant que tel...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.