Show Less
Restricted access

L’abîme de l’épreuve

Phénoménologie matérielle en son archi-intelligibilité

Series:

Rolf Kühn

Ce livre déploie jusque dans ses plus ultimes conséquences le projet d’une auto-radicalisation de la phénoménologie. C’est une interrogation radicale sur le fond abyssal de toute épreuve subjective que l’auteur entend ici réaliser. Cette recherche contribue à l’avancement d’une phénoménologie qui ne serait plus dupe de la séparation artificielle entre des disciplines traditionnelles telles que la métaphysique, l’ontologie, la théologie, la mystique, l’épistémologie, l’éthique, l’esthétique, etc. Elle permet par ailleurs de faire de la question de l’éprouver, ressaisi en son abîme intérieur, en l’incessante fulguration de sa naissance immanente, le cœur d’une recherche renouvelée sur les conditions individuelles et collectives d’une praxis libératrice.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusion Conscience et vie en leur immanence archi-intelligible

Extract

CONCLUSION

Peut-on concevoir, face aux pouvoirs idéologiques et à leurs régimes de transcendances-représentations, une con-science originaire qui soit Vie phénoménologique pure avant d’être loi, catégorie ou horizon abstraits ? Une réflexion sur l’originalité de l’agir en tant qu’éthos de tout Faire, où conflue notre interrogation phénoménologique, métaphysique, marxienne et esthétique, plaide finalement pour l’Épreuve subjective immanente offerte par l’Affection transcendantale a-représentative, telle qu’elle se manifeste en tout acte réduit à son pouvoir-faire abyssal. Cette potentialité s’exprimant par un « Je-Peux » invisible reste alors le seul pouvoir qui demeure également à (re)connaître dans une culture où l’on continue à légiférer abstraitement de nos jours selon une longue tradition, comme si une telle culture était destinée à une domination sans bornes sur toute chose. Mais nous avons déjà plaidé dans les chapitres antérieurs pour une culture qui devrait se concevoir désormais comme l’accroissement de toutes les potentialités subjectives pour poser ici la question, en conclusion, de savoir si cela suffit pour déterminer le lien indissoluble entre Vie originaire et Conscience subjective en tant qu’éthos pratique ou archi-intelligible.

Dans les nécessités « naturelles » de l’organisation sociale, l’analyse marxiste relue par une phénoménologie radicale ou matérielle cherche essentiellement à démasquer des intérêts particuliers ou idéologiques dans l’approche de l’être vivant. Ce procédé matérialiste qui veut mettre à jour le déguisement...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.