Show Less

Proust avant la «Recherche»

Jeunesse et genèse d’une écriture au tournant du siècle

Series:

Than-Vân Ton-That

A la recherche du temps perdu s’enracine dans le XIX e siècle et son ombre touffue tend à éclipser les premiers textes plus ou moins achevés qui ont nourri le roman de la maturité. Quel est le statut de ces œuvres de jeunesse, Les Plaisirs et les jours et Jean Santeuil ? Le choix d’un genre littéraire est crucial ainsi que l’hésitation entre prose et poésie. Proust explore déjà les ressorts de la comédie mondaine, l’oscillation entre enfer et paradis dans une perspective initialement réaliste. Le poids de l’intertextualité est indéniable mais l’héritage du XIX e siècle n’entrave pas l’amorce de renouvellement et d’innovation. Un premier recueil composite ( Les Plaisirs et les jours) et un roman inachevé ( Jean Santeuil) nous permettront d’entrevoir les promesses et les prémices de l’œuvre à venir, dans ce premier mouvement inspiré reposant sur l’imitation avec ses maladresses, mais aussi ses intuitions et son originalité.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction Les œuvres de jeunesse de Proust : une écriture naïve et originale ?

Extract

S’il y a consensus sur l’originalité de l’écriture de Proust, celle des œuvres de jeunesse semble plus problématique. On relève plus d’une centaine d’occurrences du substantif « originalité » et de ses formes dérivées (« original(es) ») dans la Recherche. Quand on considère les deux prin- cipales acceptions du terme, les œuvres de jeunesse de Proust seraient ori- ginales d’une part, par rapport aux notions de début, de naissance d’une vocation, de premières expériences littéraires, d’autre part, dans le sens d’un écart par rapport aux autres écrivains ou au reste du corpus proustien, d’une écriture dif férente lui conférant une valeur inédite et la supériorité de ce qui est radicalement neuf et inouï. En gardant en perspective ces deux caractéristiques, on s’interrogera sur le statut des œuvres de jeunesse, on passera en revue les jugements contemporains de Proust ou plus récents en tentant d’évaluer Les Plaisirs et les jours puis Jean Santeuil par rapport à la Recherche mais aussi en fai- sant abstraction de l’œuvre à venir. Peut-on mettre entre parenthèses cette ombre auguste et solennelle qui protège et obscurcit en même temps les pages plus anciennes ? L’enfance de l’art Comment définir des œuvres de jeunesse ? De même qu’on oppose auteurs majeurs et auteurs mineurs, les œuvres de jeunesse sont implicitement assi- milées à des œuvres mineures surtout si l’écrivain est connu. La connotation 2 Introduction négative est la m...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.