Show Less

L’Autobiographie entre autres

Écrire la vie aujourd’hui

Series:

Fabien Arribert-Narce and Alain Ausoni

Où va l’autobiographie ? Alors qu’elle évolue entre les genres, entre les cultures et les langues, ainsi qu’entre les nouveaux moyens de capter et d’archiver la vie, on remarque qu’elle constitue plus que jamais un lieu d’expérimentation et d’innovation pour les auteurs d’expression française. Cet ouvrage se propose dès lors d’examiner plusieurs des formes d’écriture de soi qui ont marqué ces dernières décennies. Parcourir des œuvres d’auteurs et de cinéastes reconnus avec des spécialistes de l’autobiographie, c’est se donner une chance de saisir certaines évolutions et de mesurer la vitalité d’un genre pour lequel l’intérêt critique et populaire n’a fait que croître depuis les premiers travaux de Philippe Lejeune (qui signe l’arrière-propos de ce volume) dans les années 1970. On trouvera ici des contributions de chercheurs qui répondent au commun désir de développer de nouveaux cadres théoriques permettant d’apprécier à sa juste valeur la remarquable diversité de la production autobiographique contemporaine.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Partie III Autres moyens d’écrire la vie : autobiographie, technologie et archives

Extract

Fabien Arribert-Narce 5 De la photobiographie comme anti-récit (Roland Barthes, Denis Roche, Annie Ernaux) Le terme de ‘photobiographie’ est un néologisme – utilisé pour la première fois en France au début des années 1980 –1 qui désigne une œuvre littéraire d’inspiration autobiographique utilisant d’une manière ou d’une autre la photographie, sous la forme par exemple d’une simple évocation dans le texte, d’une description, ou d’une insertion de clichés (étant ef fectivement reproduits). Il renvoie par extension à un genre ou sous-genre littéraire étant monté en puissance au cours de la période contemporaine, avec des auteurs comme Roland Barthes, Hervé Guibert, Marguerite Duras, Sophie Calle, ou encore Denis Roche et Annie Ernaux, malgré la diversité de leurs démarches respectives. Ce corpus d’œuvres récentes se caractérise en par- ticulier – dans de nombreux cas du moins – par une critique de la notion d’histoire, dont nous nous proposons de retracer ici les lignes de force en insistant sur le rapport entre histoire, récit et photographie. Pour commencer, il tient lieu de revenir sur un certain nombre d’idées reçues, dont la première concerne précisément le lien qui unit les notions de récit et d’histoire. Ainsi, comme on le sait, l’histoire de la vie d’une personne – qu’elle soit racontée par la personne elle-même, cas de l’autobiographie, ou par un autre, cas de la biographie, toutes deux étant des formes d’écri- ture de vie...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.