Show Less

«La Revue»

The Twentieth-Century Periodical in French

Series:

Charles Forsdick and Andrew Stafford

The journal, periodical or revue has a long and largely unexplored history. The periodical has been recognized as a site of unexpected juxtapositions and unorthodox exchanges, a source of chance discoveries. It provides a unique insight into the uneven interactions that characterize any contemporary moment and is an invaluable archive in its own right. This volume aims, through a series of focused case studies, to explore the twentieth-century periodical publication in French, offering an overview of some of its most important manifestations and providing a general reflection on this complex textual form.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

Charlotte Garson Nomadisme saisonnier et écriture critique

Extract

: notes sur le rôle des festivals pour les Cahiers du cinéma1 Comment s’articulent le moment du reportage et le temps de l’écriture, le journalisme et la critique? Comment la cinéphilie parisienne de la deuxième moitié du vingtième siècle incarnée par les Cahiers du cinéma, la revue fondée en 1951 par Jacques Doniol-Valcroze, André Bazin, Jean-Marie Lo Duca et Léonide Keigel, s’est-elle nourrie de ces grandes foires, vitrines ou tribunes que sont depuis la création de la Mostra de Venise en 1932, les festi- vals de cinéma? Ce chapitre n’est pas de nature universitaire: il ne constitue pas une étude systématique du traitement des festivals par les Cahiers du cinéma, même si les jalons ici posés peuvent appeler des recherches futures. Qu’est-ce qu’un festival de cinéma? Une délimitation du corpus amène à restreindre l’acception du mot: ne sera ici considéré comme festival qu’une manifestation qui propose un certain nombre de films inédits, nouveaux, non encore distribués dans les salles. Vitrines internationales ou locales pour le meilleur et pour le pire, les festivals sont aussi, pour les plus grands, des marchés professionnels où les distributeurs de divers pays viennent s’approvisionner, et des lieux de rencontres propices aux longs entretiens qui ont nourri la fameuse politique des auteurs estampillée Cahiers. 1 Mes remerciements à Charles Tesson. 272 Charlotte Garson ‘Que sommes-nous venus faire dans cette galère?’2 En octobre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.