Show Less
Restricted access

L’entre-deux imaginaire

Corps et création interculturels

Series:

Edited By Mercedes Montoro Araque and Carmen Alberdi Urquizu

« Quel plus beau mot en français, mais si modeste […] que ce verbe-ci : ‘entre-tenir’. Tenir de l’entre, tenir par l’entre, avoir de l’entre en mains. L’entretien du monde […] Ou l’entretien par la parole : chacun ouvre sa position et la déplie – la découvre – vis-à-vis de l’autre et l’active par lui […] on se rend compte enfin que c’est de l’entre de l’entre-nous – celui de l’‘intersubjectivité’– qu’il vient de la consistance aux sujets ».
Cette belle réflexion du philosophe François Jullien (2012) a été le point de départ de l’ouvrage que vous avez entre vos mains. Par sa réponse riche, variée et pluridisciplinaire au questionnement de l’entre-deux en sciences humaines – majoritairement dans le domaine francophone – l’ouvrage envisage de faire un pas en avant vers « l’à travers », dans la compréhension et l’interaction avec l’autre.
Show Summary Details
Restricted access

Jean-Michel Devésa: La dimension interstitielle du sens : dans les pleins et les « trous » du texte

Extract

| 23 →

JEAN-MICHEL DEVÉSA

La dimension interstitielle du sens : dans les pleins et les « trous » du texte

Dans la dernière période, en France, il n’est pas impossible que la conscience des leurres qui, au sein de la société des écrans et de l’information, rendent à bien des égards davantage imperceptible l’instrumentation par la communication des images et des langues, ait conduit certain(e)s écrivain(e)s et essayistes à vivre comme une urgence et une impérieuse nécessité l’obligation de s’interroger quant aux conditions d’un usage démythifié et démystifiant de celles-ci.

Les systèmes symboliques d’aujourd’hui accusent en effet un « jeu » qui augmente singulièrement la distance qui les sépare du réel et de la réalité. Or depuis quelque temps le nombre de fictions romanesques et d’essais de qualité adossés à ce questionnement est suffisamment important pour qu’une partie de la critique en vienne à se demander si ces parutions ne découlent pas d’une problématique d’époque dont les enjeux, à travers la façon dont les auteur(e)s concernés décryptent le livre du monde et de l’Histoire, équivaudraient à énoncer une manière de lire ou d’écrire —ce qui reviendrait peut-être au même—, le réel, c’est-à-dire de dégager du sens de l’observation et de l’effort d’élucidation de l’existant. À ce stade, et sans du tout prétendre à l’exhaustivité, il suffit de mentionner : Philippe Forest, Le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.