Show Less
Restricted access

L’entre-deux imaginaire

Corps et création interculturels

Series:

Mercedes Montoro Araque and Carmen Alberdi Urquizu

« Quel plus beau mot en français, mais si modeste […] que ce verbe-ci : ‘entre-tenir’. Tenir de l’entre, tenir par l’entre, avoir de l’entre en mains. L’entretien du monde […] Ou l’entretien par la parole : chacun ouvre sa position et la déplie – la découvre – vis-à-vis de l’autre et l’active par lui […] on se rend compte enfin que c’est de l’entre de l’entre-nous – celui de l’‘intersubjectivité’– qu’il vient de la consistance aux sujets ».
Cette belle réflexion du philosophe François Jullien (2012) a été le point de départ de l’ouvrage que vous avez entre vos mains. Par sa réponse riche, variée et pluridisciplinaire au questionnement de l’entre-deux en sciences humaines – majoritairement dans le domaine francophone – l’ouvrage envisage de faire un pas en avant vers « l’à travers », dans la compréhension et l’interaction avec l’autre.
Show Summary Details
Restricted access

José Antonio González Alcantud: Volonté de légende dans les confins du désert : Hubert Lyautey et Isabelle Eberhardt face à face dans la mise en scène d’Aïn-Sefra

Extract

| 147 →

JOSÉ ANTONIO GONZÁLEZ ALCANTUD

Volonté de légende dans les confins du désert : Hubert Lyautey et Isabelle Eberhardt face à face dans la mise en scène d’Aïn-Sefra

Voici encore une fois l’histoire commentée de deux sujets singuliers : Isabelle Eberhardt et Louis Hubert Gonzalve Lyautey. Nous pouvons les qualifier de « héros culturels », dans la mesure où ils sont démiurges face au processus colonial, n’ayant que la solitude du désert pour frontière. Les ouvrages apologétiques et scientifiques consacrés à ces deux personnages sont très nombreux. Notre intention est seulement de pénétrer un détail, un carrefour devenu lieu commun de culte sur le destin tragique : la rencontre d’Eberhardt et Lyautey dans l’automne 1904 à la garnison algérienne d’Aïn-Sefra, préalablement à la conquête lyauteyenne du Maroc.

Ils sont strictement contemporains, mais, malgré leur contemporanéité, une différence d’âge notable sépare les deux protagonistes : tandis qu’Eberhardt est en pleine jeunesse, âgée de vingt-sept ans, figure « émergente », connue dans les cercles algériens pour avoir bafoué les limites culturelles établies, notamment celles de « genre », et avoir donné une image de « scandaleuse » et « licencieuse », Lyautey est un homme mûr, d’une cinquantaine d’années, ayant fait une carrière militaire dans les colonies françaises, mais insatisfait de la vie grise des casernes, très bureaucratisée, et surtout ennemi de toute la « normalité » bourgeoise.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.