Show Less
Restricted access

Les Espaces du Livre / Spaces of the Book

Supports et acteurs de la création texte/image (XXe–XXIe siècles) / Materials and Agents of the Text/Image Creation (20th–21th Centuries)

Series:

Isabelle Chol and Jean Khalfa

L’étonnante diversité des possibilités esthétiques offertes par le livre comme support matériel de la fin du XIXe siècle aux expérimentations les plus contemporaines, est au cœur de la réflexion proposée dans ce livre. La page, le feuillet et le livre, l’écran aussi, débordent le cadre du codex et du livre relié (livre en éventail, leporello, recueil d’affiches, livre dressé, livre sculpté, livre éclaté, livre numérique, etc.), par l’hétérogénéité de leurs matières, de leurs formes et de leurs formats. Ils deviennent des supports actifs dans le processus de conception et de réception de l’œuvre. Observer les processus de composition et de diffusion des œuvres dans leurs singularités matérielles, tel est l’objet de ce livre. Cette recherche engage à prendre la mesure du rôle des différents acteurs dans la conception du livre, non plus seulement l’écrivain et l’artiste mais aussi le typographe, le relieur, l’éditeur ou le galeriste, chaque acteur pouvant lui-même être polyvalent. La porosité des frontières entre les activités, les métiers, engendre naturellement la porosité entre les genres littéraires et artistiques.
The heart of the reflection in this book is the diversity of aesthetic possibilities of the book as material support, from the late nineteenth century to contemporary experiments. The page, the sheet and the book go well beyond the codex and the bound book, in the heterogeneity of their materials, forms and formats (fans, leporellos, poster collections, upright books, book sculptures, exploded books, electronic books, etc.): they are active supports in the design and reception process. This book observes the process of composition and distribution of works in their material singularities, including the role of the different stakeholders in the design of the book, not only the writer and the artist but also the typographer, bookbinder, publisher or gallery owner, each playing a multiplicity of roles. Such porous borders between roles and crafts generate porosity between the literary and artistic genres.
Show Summary Details
Restricted access

Espaces de création entre le livre et la revue : Jean Lorrain et Jérôme Doucet à la Revue illustrée

Extract

| 133 →

ÉVANGHÉLIA STEAD

Espaces de création entre le livre et la revue : Jean Lorrain et Jérôme Doucet à la Revue illustrée1

Les objets inventifs et intermédiaires fourmillent dans les époques de transition, narguant la sagacité des catalogueurs et défiant les bibliothécaires, même expérimentés. Un double entre-deux détermine l’espace de création considéré ici : il prend pied entre le livre et la revue ; et il est à cheval entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Il fait aussi figure de terre vierge puisqu’il est encore largement inexploré. Malléable et expérimental, ce terrain fut pourtant fécond. Il réserve aujourd’hui bien des surprises à qui souhaite affiner sa réflexion sur les acteurs du livre. En l’arpentant, j’emprunterai quelques traits au conte, bien que les faits ne relèvent pas tous du merveilleux. Mon point de mire est en effet un recueil de contes de fée, Princesses d’ivoire et d’ivresse de Jean Lorrain, paru en 1902 à Paris, chez Paul Ollendorff, sur un papier ordinaire (à l’exception des dix Hollande du tirage de tête) devenu aujourd’hui brunâtre et cassant. Ses nombreuses princesses sont autant de figures mythiques anciennes, réinventées par Jean Lorrain, et leurs aventures éditoriales ne manquent pas d’intérêt. Comme dans tout conte qui se respecte, pour être menée à bonne fin, l’histoire de ce livre – leur livre – nécessite un...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.