Show Less
Restricted access

Textures

Processus et événements dans la création poétique moderne et contemporaine

Series:

Edited By Jeff Barda and Daniel Finch-Race

Le présent volume vise à questionner la place qu’entretiennent les textures dans le champ de l’expérience esthétique. Dans une image, un texte, un mouvement quelque chose se trame, achoppe, râpe, se défait et se déforme ; une couleur, une tache, une ligne, un tracé, une rupture syntaxique, un bégaiement, un bruit, un gros plan ouvrent à de multiples bifurcations sensorielles. Ainsi quelles techniques d’inscription, de composition – de tissage – sont à l’œuvre en peinture, au cinéma, en musique, au théâtre, en vidéo, en performance et dans les lettres ? Comment les définir, les saisir, les approcher dans leur singularité ? Les articles ici rassemblés cherchent à décrire et rendre sensible la manière dont les textures forment-déforment-reconfigurent-réactualisent non seulement les objets dans lesquelles elles s’engagent, mais aussi nos manières d’être. Si la problématique des textures jouit d’une certaine actualité dans les domaines de la création et de la recherche, reste pour nous la nécessité de cartographier cette notion, et d’en proposer une constellation dans le ciel du présent.
Show Summary Details
Restricted access

Notes sur les auteurs

← 228 | 229 →Notes sur les auteurs

Extract

JEFF BARDA a étudié à l’ENS de Lyon, et a enseigné à l’université Charles de Prague et au King’s College de Londres. Il est actuellement doctorant au Trinity College de l’université de Cambridge où il écrit une thèse portant sur les techniques d’écriture et ses effets cognitifs dans la poésie française contemporaine. Il écrit régulièrement des articles pour la revue ArtPress.

CYRIL BARDE est ancien élève de l’ENS de Lyon et agrégé de lettres modernes. Doctorant contractuel à l’université Paris 8, il prépare une thèse sur la littérature et l’Art Nouveau en France, de Mallarmé à Proust. Il est l’auteur d’un article intitulé ‘Le Roman de la mâle-versation’ dans Fictions du masculin dans les littératures occidentales (Paris : Classiques Garnier, 2014).

MARION BRUN est agrégée de lettres modernes et doctorante contractuelle à Paris-Sorbonne dans le laboratoire ‘Littérature française XIXe–XXIe siècles’. Elle a entamé une thèse sur ‘Marcel Pagnol et l’esthétique du sud’ sous la direction de Didier Alexandre, et travaille notamment sur les problématiques de la littérature populaire, du régionalisme et de la réception. Elle est l’auteur de ‘Médias & médiations chez Cocteau : Le Sujet, le réel & l’imaginaire’, Acta fabula 15.4 (2014).

ALEXANDRE BURIN est lecteur à l’université d’Oxford. Il prépare une thèse de doctorat basée sur les échanges intertextuels et interlinguistiques dans les littératures française et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.