Show Less
Restricted access

De la genèse de la langue à Internet

Variations dans les formes, les modalités et les langues en contact

Series:

Edited By Michael Abecassis and Gudrun Ledegen

Ce recueil d’articles regroupe une sélection des communications présentées au colloque international et pluridisciplinaire tenu à Oxford en janvier 2013, que complètent quelques contributions d’éminents chercheurs sur l’évolution du français, depuis ses origines jusqu’à ses développements liés à l’influence d’Internet. Les auteurs de ce volume s’intéressent à la langue française sous toutes ses formes et dans toutes ses représentations, dans le cinéma ou dans la littérature, et l’abordent aussi bien à travers sa syntaxe, son lexique, sa phonologie, que dans ses modalités orales ou écrites. De la rencontre de ces différents éclairages émerge un portrait de la langue française du XXIe siècle, telle qu’elle est étudiée actuellement, dans les recherches, dans ses modes d’écriture contemporains, sur les terrains plurilingues de différentes villes.
Show Summary Details
Restricted access

L’appropriation territoriale par les jeunes à travers l’étude d’un corpus de messages envoyés à la radio Skyrock (Anne-Caroline Fiévet & Alena Podhorná-Polická)

Extract

← 48 | 49 → ANNE-CAROLINE FIÉVET & ALENA PODHORNÁ-POLICKÁ

Le phénomène d’appropriation territoriale des jeunes de banlieue en tant que remède à l’insécurité socio-culturelle et langagière est un sujet récurrent en sciences humaines et sociales. Dans les années quatre-vingt-dix, ce phénomène a été étudié par l’ethnologue David Lepoutre (1997) dans la cité des 4000 à la Courneuve, dans le département de la Seine-Saint-Denis. Depuis, le fameux « neuf-trois » garde un rôle de terrain privilégié des études sociologiques (citons, entre autres, les travaux de Kokoreff (2003) et de Sauvadet (2004) et des études linguistiques (p. ex. Liogier (2006), Jamin (2005), Podhorná (2002), etc.). Ce terrain condense tous les paramètres démographiques que les médias catégorisent comme « déviants » de la moyenne qui alimentent des discussions médiatiques sur l’avenir des « jeunes de banlieue » et qui, souvent, de par ce caractère dit « déviant », alimentent également des clichés et des stéréotypes que la société majoritaire se fait à propos de ces derniers (Boyer & Lochard 1998). Tout comme ce terrain est une « vitrine médiatisée » de l’exemple-type des banlieues françaises, la « vitrine médiatique » des (jeunes des) banlieues est la radio Skyrock. Dans cette contribution, nous allons discuter la question des pratiques discursives témoignant d’une appropriation territoriale, phénomène caractéristique de la quête d’une identité, en prenant pour base un corpus de messages envoyés par les auditeurs...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.