Show Less
Restricted access

« Infra-noir », un et multiple

Un groupe surréaliste entre Bucarest et Paris, 1945–1947

Series:

Edited By Monique Yaari

Bucarest – Paris, 1945-1947. Pendant cet intervalle trouble où la dictature communiste ne s’est pas encore imposée dans la capitale roumaine sur les décombres du fascisme, un groupe surréaliste singulier émerge de la clandestinité avec un enchaînement fébrile de publications et d’expositions. Se pensant en dialogue avec Paris mais affirmant hautement sa différence, il arbore l’« Infra-noir » comme signe d’une identité codée.
Les publications collectives en langue française que réalisent Gherasim Luca, Trost, Paul Paun, Virgil Teodorescu et Gellu Naum durant ces deux années de relative liberté sont ici, pour la toute première fois, réunies et reproduites en fac-similé. Elles sont accompagnées d’études attentives signées par une équipe internationale de chercheurs pluridisciplinaires, offrant un regard critique inédit non seulement sur ces pages étonnantes, mais aussi sur la double spécificité de chacun des trois premiers membres du groupe – qui ont définitivement opté pour le français et dont on découvrira ici l’importante production plastique.
Sous la direction de Monique Yaari, l’ensemble ouvre une riche perspective autant sur l’aspect poétique et esthétique des œuvres que sur la pensée qui les informe, fondamentale et novatrice.
Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract



Mes plus chaleureux remerciements vont à Micheline Catti, à qui je tiens à dire, au nom également de tous les collaborateurs au volume, ma profonde gratitude. Seule sa générosité a pu rendre possible ce livre sous sa forme actuelle, puisque c’est à elle que l’on doit l’accès à la grande majorité des sources primaires qui en forment l’Annexe, ainsi que des témoignages extrêmement précieux.

J’ai également une grande dette envers Jacqueline Chénieux-Gendron, qui a soutenu et nourri ce projet de maintes façons depuis sa toute première formulation, c’est-à-dire pendant près d’une dizaine d’années.

Rappelons aussi et rendons ici hommage à celles qui, si elles ne sont plus aujourd’hui parmi nous, ont enrichi ce travail collectif par les importantes précisions qu’elles y ont apportées au fil du temps – Rahel Zaharia et Antonia Rasicovici.

Aux collègues qui ont répondu avec célérité à mon appel par leurs écrits critiques, traductions et coups de pouce salutaires, malgré de multiples responsabilités les appelant ailleurs, eux qui ont fait don à ce volume de leur enthousiasme et érudition, mon infinie gratitude. De même, ma reconnaissance aux éditeurs de la nouvelle série, « Art et pensée: histoires des avant-gardes », Timothy Mathews et Dawn Ades, qui ont adopté ce projet pour le lancement de la série ; ainsi qu’à Hannah Godfrey qui, avec son équipe chez Peter Lang-Oxford, a mené à bien, avec élégance, sa réalisation...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.