Show Less
Restricted access

Lectures croisées

Essays by Alan Raitt

Series:

Edited By Francesco Manzini

This selection of essays by Alan Raitt provides a series of cross-readings of nineteenth-century French literary authors and texts. The collection revolves around Flaubert and Villiers de l’Isle-Adam, the two authors with whom Raitt is most associated, situating them and their principal works in relation to each other, as well as to Balzac, Nerval, Baudelaire, Mallarmé and Huysmans. In so doing, the collection shows the extent to which nineteenth-century French literary history appears both as a succession and as a simultaneity of literary styles and credos.
Show Summary Details
Restricted access

CHAPTER 5: ‘Nous étions à l’étude …’

Extract

| 59 →

CHAPTER 5

‘Nous étions à l’étude …’

‘Nous étions à l’étude …’.1 Ce fameux incipit de Madame Bovary a fait couler des rivières d’encre et a suscité les appréciations les plus diverses, depuis la condamnation sans appel d’Enid Starkie (‘erreur de technique […] on voit mal l’avantage de cette méthode’)2 jusqu’à l’éloge dithyrambique de Tony Tanner, qui voit dans l’emploi de la première personne et son effacement progressif ‘le déplacement le plus important de la technique narrative qui se soit jamais produit dans l’histoire du roman’.3 Le but de cet article est d’analyser les multiples effets qui résultent de cette entrée en matière et de découvrir les retentissements qu’elle peut avoir sur le reste du roman.

Il convient tout d’abord d’écarter deux hypothèses émises par des critiques gênés par la disparate entre ce début qui promet un récit à la première personne et la suite qui semble dépendre d’un narrateur externe et omniscient. La première hypothèse est celle d’une inadvertance. Le mot est prononcé par Léon Bopp qui, là et ailleurs, n’hésite pas à donner à Flaubert des leçons posthumes de méthode narrative (p. 17),4 et même, mais avec ← 59 | 60 → plus de circonspection, par Victor Brombert.5 De même, Jean Rousset estime que le nous est ‘curieux’ et s’abstient de proposer une explication (p. 113),6 et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.