Show Less
Restricted access

L’Écriture dans la dynamique argumentative de 1 Corinthiens 1–4

Series:

Edmond Léonce Vieyra

Cette étude met en lumière l’originalité de l’art rhétorique de Paul. Loin de s’assimiler aux orateurs classiques, Paul conserve la vive conscience d’être apôtre du Christ crucifié au service de Dieu pour la fondation et la croissance de la communauté de Corinthe. C’est à raison que sa rhétorique en 1Co 1–4 est redevable au motif de la croix et à l’autorité de l’agir paradoxal de Dieu qu’il assume pour définir la cohérence de son argumentation et en assurer la pertinence. Ceci explique l’intérêt pour les recours scripturaires soigneusement exploités sous le mode de citations, d’allusions et d’échos. Lesdits recours participent de la dynamique inversive et diacritique de son discours afin de distinguer l’identité ecclésiale des Corinthiens de leur statut sociologique.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



1. Objet et origine de la recherche

La présence des Écritures dans le NT suscite chez bien des exégètes nombre d’interrogations justifiant leur intérêt croissant pour ce champ de recherche. Un regain pour cette problématique est frappant vers la fin du XXème siècle et le début du XXIème, époques particulièrement sensibles à l’héritage vétérotestamentaire assumé par les auteurs néotestamentaires1. Ladite problématique connaît une bibliographie florissante notamment sur le corpus paulinien2. En général, les études prennent une orientation théologique, historique, littéraire ou rhétorique3. C’est dans cette dernière perspective que s’inscrit l’objet de notre recherche: l’Écriture dans la dynamique argumentative de Paul en 1Co 1–4. Le terme «dynamique» s’inspire du substantif δύναμις particulièrement récurrent dans la péricope: six occurrences (1Co 1,18.24; 2,4.5; 4,19.20) contre neuf dans le reste de la lettre (1Co 5,4; 6,14; 12,10.28.29; 14,11; 15,24.43.56). Nous entendons par ce terme la force motrice de l’argumentation. Il s’agit précisément d’apprécier la significative contribution de l’Écriture à l’orientation et à la cohérence de l’argumentation.

L’idée de cette recherche résulte d’une réflexion sur la tendance actuelle des études rhétoriques. Tandis que la dispositio et l’elocutio du corpus paulinien fascinent nombre d’auteurs, l’analyse de l’inventio reste encore à approfondir4. Quelles ← 13 | 14 → sont les sources d’arguments de l’ap...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.