Show Less
Restricted access

Être et avoir un corps

Corps quotidien, corps scénique

Series:

Nadia Foisil

Cette recherche théorico-empirique désarticule le corps et l’étudie dans ses dimensions anthropologique, anatomophysiologique, neuroscientifique, scénique. Le jeu est dans la comédie sociale et le comédien le transporte sur la scène. Les rôles dépendent de la structure de la société, de la place de l’acteur et de son individualité. Ils évoluent selon des facteurs extérieurs et intérieurs à l’humain. Certains acteurs s’approprient plus facilement leur rôle que d’autres, épousent gestuelle et discours de chaque classe, abandonnent un costume pour en revêtir un autre. Le théâtre est le domaine qui érige ce jeu des rôles en profession. Dès lors, l’interrogation sur la latitude du comédien à jouer requiert une contextualisation et appelle la question de l’inné et de l’acquis. L’humain joue-t-il d’emblée ou apprend-il à jouer ? Dans quelle mesure le corps est-il un instrument expressif théâtral et social?

Show Summary Details
Restricted access

Sur l’auteur/l’éditeur

Extract



Formée au théâtre physique et à la scénographie au Laboratoire d’Étude du Mouvement de l’École Internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris et au Mime Centrum à Berlin, Nadia Foisil est diplômée de la Freie Universität Berlin et de l’Université de Strasbourg, où elle a soutenu une thèse en cotutelle franco-allemande sur le corps du comédien. Elle est également titulaire d’un Master en commerce international et d’un Master en management. Ses travaux traitent du théâtre, de la socioanthropologie du corps, du langage non-verbal, du geste, des émotions.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.