Show Less
Restricted access

Argot et crises

Series:

Edited By Montserrat Planelles Iváñez and Jean-Pierre Goudaillier

La crise contemporaine sous ses diverses manifestations, à savoir économiques, financières, politiques, psychologiques, sociales, entre autres, est analysée d’un point de vue linguistique au travers des mots et expressions, mais aussi des discours à son sujet dans diverses langues, parmi lesquelles l’allemand, l’anglais, le bulgare, l’espagnol, le français, le polonais, le roumain et le russe. Les recherches présentées informent à propos de la façon, selon laquelle on parle des divers types de crises et de leurs effets négatifs en langue officielle, administrative, voire en langue standard, mais aussi en langue populaire et argotique, et permettent de comprendre quelles sont les fonctions exercées, lorsqu’il est choisi de parler de la crise en utilisant un registre particulier de langue.

Show Summary Details
Restricted access

La crise financière mondiale à travers ses mots : un jargon technique qui a dépassé les frontières géographiques et linguistiques par le biais de métaphores (Fernande RUIZ QUEMOUN)

Extract

| 139 →

Fernande RUIZ QUEMOUN

(Université d’Alicante)

La crise financière mondiale à travers ses mots : un jargon technique qui a dépassé les frontières géographiques et linguistiques par le biais de métaphores

Pour aborder mon sujet, il conviendrait de commencer par le point de départ de la crise qui se trouve dans les excès du marché immobilier aux Etats-Unis. Entre 2007–2009, la crise financière mondiale, a dépassé les frontières. Des crédits immobiliers à hauts risques ont provoqué des pertes colossales aux banques et déclenché une situation financière catastrophique. Une crise qui a atteint différents marchés dont les banques européennes, effondrées à la suite de la faillite de plusieurs sociétés américaines de crédit au logement. En conséquence, nombre de ménages modestes ont partagé ce fléau social et se sont trouvés incapables de rembourser leurs emprunts mettant en danger les établissements de crédit.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.