Show Less
Restricted access

Les exilés polonais en France et la réorganisation pacifique de l'Europe (1940–1989)

Series:

Edited By Antoine Marès, Wojciech Prażuch and Inga Kawka

Cet ouvrage est une tentative de croiser les regards de chercheurs français et polonais sur la façon dont des membres de la diaspora polonaise en France – activistes politiques et syndicaux de toute obédience, intellectuels, hommes et femmes de lettres en exil – envisageaient, dans les années 1940–1989, la problématique européenne. Quelle place réservaient-ils à l'Europe centrale et médiane dans la future Europe unie qu'ils appelaient de leur vœux ? Par quels moyens cherchaient-ils à peser sur la politique des instances et des gouvernements occidentaux, à instaurer des liens privilégiés avec les sociétés derrière le rideau de fer ? Loin de se limiter à des questions à caractère purement politique, l'ouvrage tente de mesurer l'apport des exilés polonais à la pensée européenne.

Show Summary Details
Restricted access

L’apport des exilés du cercle de « Kultura » à la pensée européenne après 1945 (Joanna Nowicki)

Extract

← 280 | 281 →

Joanna Nowicki Université de Cergy-Pontoise

L’apport des exilés du cercle de « Kultura » à la pensée européenne après 1945

Résumé : La pensée politique du cercle de « Kultura » a contribué à la victoire pacifique sur la dictature communiste et grâce au dialogue approfondi initié entre les élites elle a œuvré à la réconciliation entre nations antagonistes. Malgré la Guerre froide ce milieu a su participer par différents moyens aux grands débats intellectuels de son temps.

Mots clés : Kultura ; pensée politique indépendante ; réconciliation ; vision d’Europe unifiée ; culture européenne préservée

Le cercle de l’Institut littéraire « Kultura » de Maisons-Laffitte : a été un phénomène unique dans l’histoire européenne. Une maison d’édition, un laboratoire d’idées indépendant, un centre de pensée géopolitique en exil et aujourd’hui un lieu de mémoire nationale et européenne – tout cela créé et maintenu en vie pendant un demi siècle par la force de conviction d’une poignée de personnes1.

La première analyse de l’Institut littéraire « Kultura » de Maisons-Laffitte, appelé par des Polonais « Kultura Paryska » (La Kultura parisienne) nous vient de Konstanty Jeleński et fort heureusement est disponible en français. Il s’agit d’un texte intitulé « La Pologne en exil » publié dans la revue Le Débat en 19812. Jeleński y explique clairement que son pays natal ne se...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.