Show Less
Restricted access

Multilingualism as a model: Fifty-four years of coexistence of English and French with native languages in Cameroon / Modèle de multilinguisme : Cinquante-quatre années de coexistence de l’anglais et du français avec les langues maternelles au Cameroun

Series:

Edited By Lozzi Martial Meutem Kamtchueng and Pauline Lydienne King Ebéhédi

The authors in this volume study various facets of the long-term coexistence of French and English with native languages in Cameroon. This coexistence has many linguistic, educational and political implications. The data analyzed in the papers are collected through various methods and from various sources: questionnaires, interviews, participant observation, online sources, social media, written documents, recorded speeches and informal conversations, etc.

Les auteurs de ce volume étudient sur plusieurs facettes la coexistence de longue date entre le français, l’anglais et les langues maternelles au Cameroun. Cette cohabitation offre beaucoup d’implications linguistiques, éducatives et politiques. Les données analysées par les différents contributeurs ont été collectées au moyen de méthodes et sources diverses : questionnaires, interviews, observations participantes, sources internet, réseaux sociaux, documents écrits, discours enregistrés et conversations informelles, etc.

Show Summary Details
Restricted access

Impact de l’enseignement des langues nationales dans le système éducatif au Cameroun: le cas du mboum, dii, haoussa et fufuldé au Lycée classique et moderne de Ngaoundéré (Guemdjom Kengne Candice)

Extract

← 266 | 267 →

Guemdjom Kengne Candice

Département de Français, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Ngaoundéré, Cameroun

Impact de l’enseignement des langues nationales dans le système éducatif au Cameroun: le cas du mboum, dii, haoussa et fufuldé au Lycée classique et moderne de Ngaoundéré

Résumé: Le présent article voudrait prendre la mesure de l’évolution du projet d’enseignement des langues nationales dans le système éducatif camerounais. En effet, la résolution d’introduire les langues nationales dans le système éducatif camerounais se présentait presque comme une urgence dans la mesure où, même si le bilinguisme officiel adopté aux lendemains des indépendances au Cameroun résolvait des problèmes politiques de l’heure, il gagnait du terrain au point de réduire les espaces d’expression jadis réservées aux langues nationales. Dans le souci de restaurer leur statut et de sauver le maximum de ces langues, la nécessité s’est imposée de les introduire comme matière dans les établissements scolaires. De fait, le contexte sociolinguistique diversifié du Cameroun ne se prête pas à une application sans heurts de leur enseignement. Ceci étant, afin de susciter l’intérêt de tous les Camerounais, le planificateur a pensé à la régionalisation de l’enseignement des langues nationales. Bien plus, faudrait-il encore que ces langues répondent à certains critères de standardisation pour être enseignées. Autant de précautions prises pour...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.