Show Less
Restricted access

Peter Kosminsky et la télévision britannique : itinéraire d’un réalisateur engagé

Series:

Georges Fournier

Réalisateur britannique de fictions politiques, Peter Kosminsky a fait le choix d’investir une télévision aux potentialités politiques évidentes. Ses scénarios filmiques offrent un traitement holistique à une actualité récente, souvent abordée de manière parcellaire, voire sensationnelle.

L’examen des œuvres de Peter Kosminsky permet de mieux comprendre le caractère atypique de son parcours : comment, en optant pour la fiction il est parvenu à porter à l’attention de tous, un travail de questionnement des politiques gouvernementales au Royaume-Uni depuis les années 1990.

L’ambition de cet ouvrage, qui revient sur l’ensemble des films de Peter Kosminsky, est aussi de montrer comment la télévision britannique s’est emparée de la fiction à valeur documentaire pour retraiter l’actualité.

Show Summary Details
Restricted access

III Crises politiques en série

Extract



Initiée par la BBC dans les années 50 et 60, la fiction-documentaire connaît ses heures de gloire à la télévision britannique grâce aux programmes que Ken Loach et Peter Watkins y réalisent sur des sujets de société. Le genre est repris une dizaine d’années plus tard pour le compte de la télévision privée par Leslie Woodhead, qui s’en empare afin de traiter de sujets politiques, en particulier les situations insurrectionnelles au sein du bloc de l’Est108. C’est cette même évolution que connaît la carrière de Peter Kosminsky : après plus d’une dizaine d’années à explorer des sujets de société, le réalisateur se lance dans l’étude des conflits politiques.

A Shoot to Kill (1990) : crises politiques et institutionnelles

En tant que film politique, Shoot to Kill fait figure d’exception dans un début de carrière que le réalisateur consacre principalement à des sujets sociaux. The Falklands War: The Untold Story n’est pas ouvertement engagé et le réalisateur s’attache au volet traumatique de ce conflit. Il en va de même d’Afghantsi, qui s’attarde très peu sur le contexte militaire. Shoot to Kill est à cet égard sa première réalisation sur les conflits armés et les enjeux politiques.

1 Shoot to Kill : meurtres en série

S’inscrivant dans l’esprit du drama-documentary, Shoot to Kill suit l’ensemble des faits qui sont...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.