Show Less
Restricted access

«Translatio» et Histoire des idées / «Translatio» and the History of Ideas

Idées, langue, déterminants. Tome 2 / Ideas, language, politics. Volume 2

Edited By Anna Kukułka-Wojtasik

Produit de la conférence « Translatio et Histoire des idées », troisième du cycle Translatio, ce livre réunit des contributions reflétant l’actualisation des recherches sur la Translatio et son rôle dans la marche des idées. Nous y voyons diverses conceptualisations de l’image de l’Autre et de son univers, dues aux déterminants idéologiques et politiques du processus du transfert langagier. L’objectif des investigations est de mesurer les infléchissements induits par la Translatio, ce passage d’une culture à l’autre.
Les auteurs abordent aussi bien des cas qui autorisent à identifier certains motifs et éléments récurrents accompagnant le processus de la translatio. La récurrence de ces aspects permet de formuler certains principes et règles, concernant le transfert langagier.

This book, a product of the "Translatio and the History of Ideas" conference and the third volume in the Translatio cycle, brings together contributions reflecting the advances in research on the Translatio and its role in the march of ideas. We see various conceptualizations of the image of the Other and his universe, due to the ideological and political determinants of the language transfer process. The objective of the investigations is to measure the inflections induced by the Translatio, the passage from one culture to another.
The authors approach the cases that allow identification of certain patterns and recurring elements accompanying the process of the Translatio. The recurrence of these aspects makes it possible to formulate certain rules and principles concerning language transfer.

Show Summary Details
Restricted access

Pourquoi une clé anglaise n’est-elle pas anglaise en polonais ?

Extract



Abstract: Depuis le début du 20ème siècle et l’ouvrage de Derocquigny et Koessler ([1928], 1964), la difficulté rencontrée avec la traductibilité ou l’intraductibilité des faux amis est constante dans le milieu enseignant. Henriette Walter (2001 ; 2011, entre autres) distingue les faux amis complets (to attend ≠ attendre) des faux amis partiels, en exemplifiant avec a café ≈ un café – qui en anglais est un lieu où l’on peut boire la fameuse boisson, auquel s’y ajoute, en français, la boisson mythique ; et par là même, l’éminente linguiste met en exergue le voisinage sémantique plus ou moins grand. Parallèlement aux études d’Henriette Walter, et bien d’autres (Albert : 2014 ; Schneider : 2011), nous voulons relever les différences de sèmes qui distinguent les faux amis complets des faux amis partiels en nous concentrant sur le polonais et le français, car notre corpus est tiré, partiellement, des dires et remarques établies en cours.

Keywords: acquisition, classe, faux amis, interférence, traduction

Cet article a pour but de révéler nos remarques quant aux faux-amis rencontrés, et récoltés pendant nos cours1. Effectivement, les faux amis comptent parmi les difficultés rencontrées lors de l’apprentissage d’une langue étrangère, néanmoins, ils ne sont ni abordés ni expliqués pendant le cours, si ce n’est qu’à l’occasion lorsqu’ils apparaissent dans un texte étudié.

Dans cet article, nous essayerons de faire le point sur les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.