Show Less
Restricted access

Le dandysme, de l’histoire au mythe

Series:

Edited By Edyta Kociubińska

Le présent livre souhaite analyser la notion de dandysme dans toute sa diversité et fournir un apport intéressant aux recherches littéraires en poursuivant la réflexion sur l’évolution de ses figures et de ses formes. La problématique des textes qui le composent embrasse des périodes, des cultures et des perspectives fort diverses afin de créer un portrait hybride du courant. L’ouvrage invite le lecteur à un « voyage au centre du dandysme » en s’aventurant du côté de la peinture, de l’histoire des mœurs, de la politique, de la littérature, de l’esthétique, de la musique et de la philosophie. Cette variété d’approches permet non seulement d’assurer la pérennité de son mythe, mais aussi d’ouvrir de nouveaux champs d’investigation, des perspectives inédites, voire surprenantes. Car, n’oublions pas, la première obligation du dandysme, c’est d’étonner.

Show Summary Details
Restricted access

Małgorzata Sokołowicz: « Rien d’ordinaire en lui, – rien qui le rattachât au commun des martyrs ». Namouna d’Alfred de Musset et le(s) dandysme(s)

« Rien d’ordinaire en lui, – rien qui le rattachât

au commun des martyrs ». Namouna

d’Alfred de Musset et le(s) dandysme(s)

Extract

Małgorzata SokołowiczUniversité de VarsovieUniversité de musique Frédéric-Chopin

Abstract: The present paper focuses on Namouna (1832), a poem by Alfred de Musset (1810–1857). Its aim is to show and analyse different forms of dandyism manifesting themselves in the poem. The first one, “Oriental” dandyism, concerns the main protagonist, Hassan, a French man who decides to move to an oriental country and live a life of debauchery. The second, “Byronian” dandyism, is related to the narrator who tells the story of Hassan. As Byronian narrators do, he focuses more on himself than on the protagonist and does everything to shock the potential reader he addresses himself to. The last form of dandyism analysed is the literary dandyism, i.e. the way Musset creates this poem.

Keywords: Alfred de Musset, Namouna, dandyism, Orient, Byron.

Hassan et Namouna, tableau d’Henri Regnault (1843–1871), date de 1870 : un jeune homme bien fait ne portant qu’un turban doré, enveloppé nonchalamment d’un drap de la même couleur, reste demi-couché sur un énorme lit couvert de tapis orientaux. Au pied du lit, sur une peau de lion, est assise une jeune femme vêtue de noir qui joue d’un saz, sorte de luth à manche long. Un lourd collier d’or orne son cou et sa robe entr’ouverte laisse voir sa poitrine. Pourtant, l’homme ne regarde pas la femme. La figure féminine n’attire même pas le regard du spectateur qui se focalise sur ce qui se trouve...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.