Show Less
Restricted access

Variation, plurilinguisme et évaluation en français langue étrangère

Series:

Edited By Laurent Gajo, Jean-Marc Luscher, Isabelle Racine and Francoise Zay

En articulant les questions de variation, de plurilinguisme, d’évaluation et d’authenticité, cet ouvrage nourrit des débats actuels en français langue étrangère (FLE) et en didactique des langues. Pour le FLE en particulier, l’enjeu consiste à envisager la langue en contexte et en contact, la francophonie se présentant comme un espace d’appropriation du français marqué par la variation et le plurilinguisme, qu’il s’agit de didactiser. Le processus de didactisation interpelle alors les modalités d’évaluation et, en amont, la constitution même du corpus à enseigner et son rapport avec une certaine authenticité. Cet ouvrage intéressera les linguistes, les didacticiens et les enseignants, qui y trouveront des éclairages théoriques originaux et des propositions innovantes pour le travail en classe.

Show Summary Details
Restricted access

Laurent Gajo, Jean-Marc Luscher, Isabelle Racine et Françoise Zay: Introduction générale

Extract

Laurent Gajo, Jean-Marc Luscher, Isabelle Racine et Françoise Zay

Introduction générale

Cet ouvrage est issu d’un anniversaire, celui des 125 ans de l’enseignement du français langue étrangère (FLE) à l’Université de Genève. Le colloque organisé à cette occasion a permis de revenir sur l’histoire de cette discipline et ses enjeux actuels.

En tant que pratique, le français langue étrangère est installé depuis fort longtemps, de manière formelle ou informelle. Le champ d’étude du FLE s’est pourtant constitué plus tardivement comme discipline académique de formation et de recherche. La délimitation de ce champ porte essentiellement sur le « E » de « FLE », avec la question suivante : que signifie regarder une langue comme langue étrangère ? La réponse fait intervenir immédiatement les notions de contact et de contexte : une langue est étrangère parce qu’elle entre en contact avec au moins une autre langue, soit dans un contexte social particulier, soit dans la trajectoire d’un apprenant.

De ce fait, la francophonie se vit comme un espace d’appropriation du français, touchant aussi bien les populations locales que les populations en mouvement. Dans le premier cas, on pensera à la pluralité linguistique et culturelle inhérente à la plupart des pays francophones, dont les habitants tissent des liens nécessaires mais variables avec le français. Dans le second cas, on pensera aux enfants et aux adultes migrants, qui se voient imposer le français et se...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.