Show Less
Restricted access

Variation, plurilinguisme et évaluation en français langue étrangère

Series:

Edited By Laurent Gajo, Jean-Marc Luscher, Isabelle Racine and Francoise Zay

En articulant les questions de variation, de plurilinguisme, d’évaluation et d’authenticité, cet ouvrage nourrit des débats actuels en français langue étrangère (FLE) et en didactique des langues. Pour le FLE en particulier, l’enjeu consiste à envisager la langue en contexte et en contact, la francophonie se présentant comme un espace d’appropriation du français marqué par la variation et le plurilinguisme, qu’il s’agit de didactiser. Le processus de didactisation interpelle alors les modalités d’évaluation et, en amont, la constitution même du corpus à enseigner et son rapport avec une certaine authenticité. Cet ouvrage intéressera les linguistes, les didacticiens et les enseignants, qui y trouveront des éclairages théoriques originaux et des propositions innovantes pour le travail en classe.

Show Summary Details
Restricted access

Catherine Blons-Pierre et Jean-Marc Luscher: Introduction

Extract

Catherine Blons-Pierre et Jean-Marc Luscher

Introduction

Longtemps synonyme de sanction, l’évaluation est actuellement intégrée au processus d’enseignement/apprentissage des langues, que ce soit pour cerner des objectifs adéquats (évaluation prédictive), réguler l’enseignement (évaluation formative) ou attester de connaissances et de capacités (évaluation sommative). Sous les approches communicatives, les tests et épreuves – découpés en évaluations distinctes des savoirs et des savoir-faire, de la réception et de la production, de l’oral et de l’écrit – reflètent souvent de manière satisfaisante les possibilités et les lacunes des utilisateurs-apprenants effectivement placés dans des situations et un contexte réels d’échanges langagiers. Mais la validité, la fidélité et la fiabilité de ce type d’évaluation doivent cependant toujours être interrogées. Par exemple, pour les activités en réception, le QCM ne se rencontre jamais dans les échanges réels et, en correction de la production, la subjectivité de l’évaluateur n’est pas évitable. Seuls des critères pertinents, appliqués équitablement et éthiquement garantissent un résultat sérieux, digne et utile. C’est ce souci d’efficacité dans l’équité que partagent les chercheuses et chercheurs qui ont contribué aux réflexions de ce colloque et qui fournissent ici un aperçu de leurs travaux.

Les trois contributions présentées dans cet axe « évaluation » s’inscrivent dans le champ de la didactique tel que Bailly l’a défini en 1997 :

Le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.